Sign in
Download Opera News App

 

 

Mairie de Bangolo : Les travailleurs ont manifesté ce mardi pour salaires impayés

Les travailleurs de la mairie de Bangolo sont descendus dans les rues de cette localité ce matin pour réclamer 49 mois d'impayés au maire Gah Roger. Pour manifester leur mécontentements, ils ont érigé des barricades autour de ce service pour empêcher tout accès à ce local. Les travailleurs ont formé un bloc devant ce bureau et ont scandé des propos hostiles au maire Gah yemonli Arsène porté à la tête en 2018 en remplacement de l'ex-maire Sah Evariste devenu aujourd'hui sénateur.'' nous sommes fatigués cette situation. Voilà près de trois ans que nous n'avons plus de salaire. Malgré nos difficultés, nous venons toujours au travail. Nous vivons dans la misère totale. Combien de temps cela va durer encore. C'est pourquoi, ne voyant aucune lueur à l'horizon, nous avons décidé de nous faire entendre'', a indiqué S.B.G. agent de bureau et l'un des initiateurs de ce mouvement de protestation. '' Nous sommes en train de vivre des moments critiques de notre vie. Comme des pères de famille que nous sommes pouvons faire des mois sans salaire ? Ni le maire ni ses adjoints ne sont là pour nous écouter. Nous sommes livrés à nous-mêmes'' ont dénoncé certains agents. Venu à la tête de cette commune en 2018, le maire indépendant devenu plus tard Rhdp s'est résolu à apporter de l'innovation dans la gestion de ce service. Ainsi a-t-il fait construire un cabinet digne de ce nom. En ce qui concerne les salaires, le maire a fait plusieurs promesses, qui, selon nos sources n'ont pas été respectées. Testé positif au corona virus, il a dû s'en aller en Europe pour des soins alors qu'aucun de ses adjoints n'est sur-place. Depuis lors, les travailleurs contractuels n'arrivent pas à percevoir leurs salaires, situation qu'ils ont décidé de dénoncer publiquement. C'est le préfet Chérif Ibrahima qui, interpellé par les voix a ramené le calme et a demandé s'accorde une place à la discussion. Ces agents ont levé les barricades et ont promis revenir si rien n'est fait.

Kanou Francklin.

Content created and supplied by: Kanoufrancklin (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires