Sign in
Download Opera News App

 

 

Mali / sanctions : dans un élan de solidarité et de soutien à la junte, les enseignants posent un acte

Le Mali a été sanctionné par la CEDEAO suite à son désir de proroger sa transition, faisant ainsi fi des injonctions de celle-ci. Plutôt que de pleurnicher, les autorités de la junte sont monté au créneau et ont appelé le peuple malien à la solidarité et à la "résilience".

Certaines populations maliennes ont répondu à l'appel. Les enseignants par exemple qui selon bamada.net avaient entamé une grève illimitée début janvier, l’ont suspendue purement et simplement.

Quel patriotisme !

On se souvient de cette grève des enseignants qui a fait suite à l'harmonisation des salaires opérée par les autorités de la junte au pouvoir. Dans un contexte où avant la prise du pouvoir par les militaires les enseignants maliens avaient obtenu une augmentation de salaire, la décision d'Assimi Goïta a été très mal accueillie par les formateurs.

Mais ici, il n'est plus question de protéger les intérêts égoïstes car la vie du pays est en jeu. L'on peut dire que le message lancé par la junte a été entendu. Un autre appel à la mobilisation a été lancé par les mêmes autorités pour le 14 janvier 2022. Et ce sera le tout premier test pour savoir si les maliens sont vraiment avec leurs autorités face aux sanctions à elles imposées par l'organisation sous-régionale, la CEDEAO.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires