Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour du PDCI au RHDP, les cinq raisons du refus

Le chef de l'État a annoncé récemment sa volonté de voir le PDCI réintégrer le RHDP. Il a confié au premier ministre, Patrick Achi, la lourde tâche de convaincre son ancien parti. Les réactions ont été fortes du côté PDCI et la tendance est à un refus de faire machine en arrière. Les raisons sont multiples, cependant cinq raisons principales se dégagent du refus catégorique du PDCI.

Première raison, le refus de voir la disparition du PDCI au profit du RHDP. En effet la charte pour faire partir du RHDP exige que les membres renoncent à leurs partis d'origine. Le président Bédié ne partage pas cette avis, le PDCI-RDA est l'héritage que le père fondateur, Félix Houphouet Boigny, l'a légué. En aucun cas le PDCI doit disparaitre au vue de l'importance historique du parti septuagénaire.

Deuxième raison, la domination du RDR au sein du RHDP. Le PDCI lors de la cohabitation avec le RDR au sein du RHDP, a vu ses opinions ne pas pesées comme il espérait au moment de la prise de décision. Les désaccords avec le RDR lors des élections municipales de 2013 et les législatives de 2016, pour les candidatures communes avaient déjà fragilisés l'équilibre au sein de la coalition.

Troisième raison, l'alliance avec Laurent Gbagbo. Malgré l'absence de l'ex président, la coalition PDCI/EDS a obtenu des résultats honorables lors des élections législatives. Konan Bédié et Laurent Gbagbo, veulent continuer ensemble à agir pour la réconciliation nationale et la cohésion sociale. Le retour de Laurent Gbagbo devrait permettre la réunification du FPI et renforcer l'opposition.

Quatrième raison, l'ambition de reconquérir le pouvoir en 2025. Le coup d'État de 1999, a mis fin au règne du PDCI à la tête de la Côte d'Ivoire. Plus de vingt ans après, le PDCI garde intact ses ambitions présidentielles. L'objectif pour le parti est d'être présent sur le terrain et de continuer à mobiliser ses militants.

Cinquième raison, le PDCI veut prouver au RHDP qu'il existe toujours malgré les nombreux cadres qui sont restés au sein du RHDP. Le PDCI s'est retrouvé au bord du gouffre, avec les départs de nombreux cadres qui ont rejoint le RHDP. Malgré ces coups durs, le parti s'est adapté au départ de ses cadres. Le PDCI s'est attelé à stopper l'hémorragie, en confiant plus de responsabilités aux cadres restants. Aujourd'hui le parti n'a plus connu de défections importantes et arrive à enregistrer l'arrivée de nouveaux cadres.

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

laurent gbagbo pdci rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires