Sign in
Download Opera News App

 

 

Ancien ministre de l’Education nationale, pourquoi Paul Akoto Yao a été distingué par les Bouddhiste

Paul Akoto Yao, l’un des rares brillants ministres de l’Education nationale de Félix Houphouët-Boigny, est le lauréat de la 5è édition du Prix Ikeda pour l’Education et la Culture. Prix promu et organisé par la Soka Gakkaï Internationale Côte d’Ivoire (SGI-CI), la communauté des bouddhistes de Côte d’Ivoire. Ce prix lui a été remis lors d’une cérémonie qui a récemment réuni plus de 6000 membres de cette communauté au Palais de la Culture d’Abidjan.

 C’était en présence de Kouyaté Zoumana, directeur de la Promotion de la Liberté religieuse et de la Laïcité, représentant le directeur des Cultes, de Gonty Michel, représentant la ministre de la Femme et de la Famille et de l’Enfant et des responsables nationaux de la SGI-CI. Les responsables de la plus grande organisation bouddhiste d’Afrique, ont justifié le choix du ministre Paul Akoto Yao.

Selon eux, l’ancien ministre de l’Education nationale avait fait de la Côte d’Ivoire un exemple en matière de l’éducation. « Le ministre Paul Akoto Yao a contribué à faire de la Côte d’Ivoire une valeur sûre en matière d’éducation-formation. A son époque, la d’Ivoire était citée en exemple et prise comme un modèle en Afrique. Akoto Yao est une bibliothèque et une fierté nationale. C’est ce qui justifie la remise de ce prix à sa personne. Un prix qui porte le nom de Daïsaku Ikeda, le président de la Soka Gakkaï Internationale. », a indiqué Koffi Remi, vice-directeur général de la SGI-CI.

En effet, il est de notoriété c’est sous Paul Akoto, cet ancien élève de l’École Normale supérieure de Saint-Cloud en France, premier agrégé de biologie ivoirien que le système éducatif ivoirien a été le plus performant. Outre sa casquette d’homme politique, ce natif de Sakassou est aussi un grand homme de culture et des lettres. Paul Akoto Yao est auteur de plusieurs œuvres littéraires dont la plus célèbre ’’L’envol des tisserins’’. C’est donc à la lumière de tous ces faits qu’il a été désigné 5è lauréat de ce prestigieux Prix.

Notons qu’avant le ministre Paul Akoto Yao, feu professeur Aké Laurent, professeur titulaire de botanique à l’université de Cocody, professeur Moustapha Diabaté, inventeur de l’Indicamétrie, Sidiki Bakaba, exex-DG du Palais de la Culture d’Abidjan et feu Bernard B. Dadié, au nom de l’association des écrivains de Côte d’Ivoire (AECI) sont les lauréats de ce prix.

Shonin

Content created and supplied by: B.RAÏS (via Opera News )

paul akoto yao

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires