Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour de Gbagbo: le clan d'Affi N'Guessan a-t-il été exclu ?

Un comité d’accueil a été mis en place à cet effet, mais nous apprenons que l’autre tendance du FPI, à savoir le clan Affi N’Guessan, a été exclu.

<< Le président Gbagbo m’a dit de vous rassurer qu’en mi-mars de cette année, il sera en Côte d’Ivoire >>, avait annoncé joyeusement Assoa Adou, lors de la cérémonie de mise sur pied d’un comité d’accueil pour le retour de Laurent Gbagbo. Cependant, cette équipe a été constituée sans le FPI Affi N’Guessan. << Affi N’Guessan n’a jamais été au cœur du combat pour le retour de Gbagbo. Il fait partie de ceux qui veulent tourner la page Gbagbo. Il ne l’a jamais caché. Dans son discours, le retour au bercail du fondateur du FPI est absent, car ce n’est pas sa priorité. C’est donc normal que lui et ses acolytes soient exclus de ce comité >>, a expliqué Yves-Martial N’Guessan, cadre FPI de Divo.

Du côté du clan Affi, on est beaucoup plus focalisé sur les législatives, plutôt que sur le retour de Gbagbo. Le secrétaire national adjoint chargé d’Abobo et Anyama, du FPI camp Affi affirme ceci: << Le comité d’accueil n’a aucune importance. C’est un fait divers. Pour nous, le plus important est d’avoir plus d’élus aux législatives afin de réserver un accueil chaleureux au président Gbagbo. C’est le plus important. Depuis dix (10) ans, ils fixent des dates qui ne sont jamais respectées. Je pense qu’ils doivent arrêter de distraire les Ivoiriens >>.

Paul Yao Kouadio, qui est consultant politique auprès des Nations Unies a porté un regard extérieur sur cette affaire. Selon lui, la composition de ce comité d’accueil sans l’association du camp Affi, est un fait constitutif de la crise de personnes au FPI.

 << Affi N’Guessan a un problème avec l’aile dure du FPI. Plusieurs de ses anciens compagnons le considèrent comme un traître. On peut citer entre autres Assoa Adou, Moïse Lida Kouassi. Nous avons encore en mémoire, les accusations du ministre Lida Kouassi à Dabou à travers l’expression ‘’Affi m’a fait jeter en prison’’. C’est ce qui explique l’exclusion d’Affi N’Guessan du comité d’accueil. Par ailleurs, il y a le silence de Laurent Gbagbo qui entretient la crise au FPI >>, a-t-il analysé.

Rappelons que depuis la chute du Front populaire ivoirien du pouvoir d’Etat en 2010, une division interne est palpable au sein du parti. Deux grandes branches se disputent le contrôle du parti fondé par l’ancien dirigeant ivoirien Laurent Gbagbo. Celle d’Affi N’Guessan, et celle proche de Laurent Gbagbo.

Content created and supplied by: Angeyeo12 (via Opera News )

FPI Affi Guessan Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires