Sign in
Download Opera News App

 

 

Pdci-rda/ Bouaké : Des militants sont inquiets, la direction du parti interpellée

Photo Archives/ Des militants du parti interpellent le S.E Pr Guikahue afin qu'il agisse le plus tôt possible pour le cas de Bouaké

Depuis quelques semaines, sur les différents canaux d'information du PDCI, de nombreuses plaintes de militants de Bouaké sont récurrentes. Ces derniers se plaignent de l'inaction, voire l'absence des représentants du parti dans la capitale du GBEKE. 

En effet, à en croire certains plaignants, les membres des bureaux du PDCI de Bouaké n'existent que de noms. Autrement dit sur le terrain, ils sont introuvables. D'où le délaissement progressif de la ville de Bouaké qui était par le passé, le bastion du PDCI RDA aux mains d'autres formations politiques. Ils prennent comme preuves, les mauvais résultats que traîne le parti dans la capitale du centre du pays depuis quelques années :

" Monsieur le SE , prenez le temps de vérifier si les différentes délégations du PDCI-RDA fonctionnent normalement. Si ailleurs c'est le cas, à Bouaké c'est le contraire. Dans la forme, elles existent . Mais dans le fond, rien. Vérifiez et vous verrez. Sur le papier, vous avez des bureaux. Mais sur le terrain , rares sont les membres qui jouent effectivement leur rôle" s'indigne ce militant habitant la ville. 

Pour d'autres militants plaignants, les sections existent elles aussi dans la forme et les bureaux sont composés de " fantômes " selon leur terme.

A en croire ces derniers, les présidents de comités sont à l'image de leurs secrétaires de section et aucun comité de base ne fonctionne comme par le passé. Autant de faits qui inquiètent les militants de Bouaké.

C'est d'ailleurs cette situation déplorable qui pousse ces militants de la ville à interpeller les responsables du PDCI, notamment le Secrétaire Exécutif à agir avec célérité pour sauver le parti à Bouaké. Ils invitent même le S.E à dépêcher une équipe sur le terrain pour découvrir cette vérité :

"Monsieur le S.E, envoyez une mission pour vérifier la véracité de mes dires. C'est pour mon amour pour le parti que je vous informe. Il faut mettre de l'ordre au niveau de Bouaké et préparer sereinement les municipales de 2023", prévient ce militant indigné.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

bouaké pdci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires