Sign in
Download Opera News App

 

 

Acquis des fonctionnaires ivoiriens: la stratégie de Jean Yves Abonga est-elle la bonne ?

Hier mercredi 3 août, le communiqué du Gouvernement n'a rien dit des acquis des fonctionnaires après les discussions, comme l'avait pourtant annoncé Monsieur Théodore Zadi Gnagna.

Théodore Zadi Gnagna


Sur cette question de la communication autour de ces acquis, Monsieur Jean Yves Abonga, Président de l'Intersyndicale des Fonctionnaires de Côte d'Ivoire, n'est pas allé avec le dos de la cuillère :

"Camarades Fonctionnaires, vous avez été nombreux à m'interpeller sur le fait que, ce jour, le communiqué du conseil des ministres n'ait pas fait mention des conclusions des négociations.

À aucun moment, auparavant, je n'ai communiqué de dates ou un soupçon du contenu des discussions que nous avons eu à mener avec le gouvernement. Tout leader syndical qui a l'habitude des subtilités des négociations de cette envergure sait la teneur d'un droit de réserve et ne se hasarde pas à se prononcer à l'aveuglette", a-t-il déclaré sur son compte Facebook, hier mercredi, un peu plus tard dans la soirée.

Jean Yves Abonga Président de l'Intersyndicale des Fonctionnaires de Côte d'Ivoire

Point n'est besoin d'avoir lu les grands livres de didactique de l'expression pour comprendre que cette sortie de Monsieur Jean Yves Abonga prend le contre-pied de l'approche du Président de la Plateforme nationale des organisations professionnelles des secteurs public et privé de Côte d’Ivoire, Monsieur Théodore Zadi Gnagna qui déclarait la veille de ce Conseil des Ministres, que tout serait dit à ce grand rendez-vous gouvernemental.

Les fonctionnaires n'ont rien entendu, à cette occasion, qui parle de leurs attentes.

Le Président Théodore Zadi Gnagna a-t-il parlé trop tôt, au point de faire passer ces acquis auxquels il fait allusion depuis le 19 juillet, pour une arlésienne ?

Ce qui rassure, à côté des divergences des deux approches de communication de ces leaders syndicaux, est que les acquis des discussions avec le Gouvernement demeurent le principal centre d'intérêt, dès lors que tous les deux hommes rassurent que les conclusions seront connus le 6 août 2022.

"Je viens vous prier encore une fois d'être patients. Ces conclusions vous seront communiqués le 06 août 2022, " déclare le Président de l'Intersyndicale des Fonctionnaires de Côte d'Ivoire, Monsieur Jean Yves Abonga sur son même compte Facebook.

Quant à celui de la Plateforme nationale des organisations professionnelles des secteurs public et privé de Côte d’Ivoire, Monsieur Théodore Zadi Gnagna, il rassure la "Famille Yoko" sur sa page Facebook, dans la soirée d'hier mercredi : "Attendons le 6 août".

Après ces différents communiqués de ces deux leaders, Monsieur G. Z. H. instituteur, interrogé, les renvoie dos à dos et préfère s'en remettre à Dieu, maître du jour du 6 août et ce qui sera dit ce jour-là. Le reste, pour lui, n'est que stratégies de lutte interne dans le milieu syndical dont Dieu ici encore, connait les motivations.


Constant Minangoy

Content created and supplied by: Constant_Minangoy (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires