Sign in
Download Opera News App

 

 

Recule de la démocratie en Afrique : voici celui qu'accuse Guillaume Soro, et fait une proposition

 Photos archives/ Guillaume Soro porte un doigt accusateur sur le pdt Français

* " L'antidote aux chaos en Afrique, c'est la démocratie "

Face à la situation actuelle qui prévaut au Sénégal et qui devient de plus en plus un cas général en Afrique, Guillaume Soro pointe un doigt accusateur vers une seule personne. Il s'agit du président Français Emmanuel Macron qu'il accuse d'être à l'origine de tout ce qui arrive aux pays africains avec ses dirigeants. 

Selon le président du mouvement Générations et Peuples Solidaires(GPS), c'est parce qu'il n'a pas eu le courage de dire aux dirigeants africains qu'ils ne respectent pas les règles de la démocratie. 

A en croire les propos de Soro, Macron a encouragé nos dirigeants africains à emprunter la voie de la faiblesse :

« Le Président Français Emmanuel MACRON a montré de la faiblesse aux dirigeants Africains et l’Afrique brûle de partout. Quand MACRON félicite les dirigeants Africains qui violent les constitutions, tuent les manifestants, voilà ce que ça donne. L’Afrique de l’Ouest brûle" accuse-t-il. 

L'ancien premier ministre ivoirien souligne que son plaidoyer pour un respect strict des principes démocratiques n'a pas été écouté :

"Il y’a deux ans je le disais, je plaidais pour l’Afrique. On a détourné le regard. L’antidote au chaos en Afrique c’est la démocratie. Les grandes nations ne valorisent plus les droits de l'homme et la démocratie agonise" s'indigne Guillaume Soro.

José TETI

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

Afrique Emmanuel Macron Guillaume Soro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires