Sign in
Download Opera News App

 

 

Pourquoi l'ONG RIF doit respecter ses engagements dans la commune commune de Daloa

Les opérateurs économiques, les entrepreneurs et autres commerçants dans le département de Daloa ne comprennent pas ce qui leur est réservé par l'ONG Régie Ivoirienne de Financement de projets. Selon Mrs Leleba' Oumar et son second Bi Botti, les garants moraux de tous ceux qui ont déposé des cautions,(100.000 francs pour 1.000.000 francs), personne n'a encore été financée. Ils sont dans l'attente depuis le 25 mai 2019. Se plaignant ce samedi matin depuis le siège de cette ONG Régie Ivoirienne de Financement sise aux deux Plateaux, Mr Leleba' s'est dit de déçu.:< < Nous sommes dans l'attente de la suite de nos demandes pour le Financement de nos projets. Malheusement, tout est flou. Nous avons déposé un fonds de garantie de plus de 7 millions 5 cents milles francs. Le découragement a commencé dans le camp de tous ceux qui sont dans le besoin>>, a-t-il fait savoir à la presse, le 29 août aux deux Plateaux. Joint au téléphone, Mr Evariste Gohi , le Directeur de ladite ONG confirme avoir donné plus 27 rendez vous non respectés. Pour l'heure, les oreilles des opérateurs en question, sont actuellement tentendues vers les hechos des Deux Plateaux.

Content created and supplied by: DOUHOJACQUES (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires