Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire Bictogo allume Gbagbo / Un cadre FPI monte au créneau : "Gbagbo, n'est pas un criminel"

Dans l'après-midi d'hier lundi, le Directeur exécutif du RHDP Adama Bictogo s'en était pris à Laurent Gbagbo, l'ancien chef d'État ivoirien. Sans se faire prier, Blaise Lasme, porte-parole de la jeunesse EDS , cadre et grand militant du FPI, a eu son mot à dire.


Il s'est d'ailleurs insurgé contre une telle sortie d'un haut du pays alors que sur les antennes télé, les réseaux sociaux, etc. On ne parle que de paix et de réconciliation nationale. Depuis le retour de l'ancien chef d'État ivoirien Laurent Gbagbo, qu'a-t-il bien pu faire pour mériter une telle réaction de la part de ses anciens collaborateurs, en occurrence, le vice-président de l'Assemblée nationale, Adama Bictogo ?


C’est à cela ce cadre FPI (tendance Gbagbo exprime son désarroi. Pour lui, ce n'est pas juste qu'on continue de qualifier M.Gbagbo de criminel. Sur quoi se base-t-on s'il a été acquitté après neuf (9) de procédure judiciaire ?


" Quel est le mécanisme où l’unité de mesure qui permet au RDR de qualifier l’innocent Gbagbo de criminel ?" S'est-il interrogé. 


Toujours selon lui, le "Woody de Mama" est un innocent. Ce n'est donc pas honnête de continuer à le qualifier de criminel ou de lui imputer une responsabilité qui n'est pas la sienne. " Il est temps d’arrêter les propos indignes et lamentables qui mettent à mal la cohésion sociale. Il est temps de la fermer si certains n'ont plus rien à dire" A-t-il souligné. 

D.Tahé

Content created and supplied by: David225 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires