Sign in
Download Opera News App

 

 

KKP aux potentiels candidats PDCI : «il faut être endurant, car la course elle-même est endurante»

Une cérémonie de remise des décisions de nomination des coordonnateurs régionaux et départementaux de l’Union des enseignants du préscolaire et du primaire, militants Pdci-Rda (Ueppm-Pdci-Rda) a eu lieu à la permanence des députés Baba Sylla et KKP, le samedi 9 octobre 2021. Ils étaient environs une centaine. Thème: «Réorganisation et remobilisation des enseignants pour la victoire du Pdci-Rda en 2025». L’ex-député KKP s’est prononcé sur ce thème.

Se prononçant sur le thème de la rencontre, Kouassi Kouamé Patrice, membre du Bureau politique, parrain de la cérémonie, dira que «le thème qui nous réunit aujourd’hui, à l’occasion de cette rencontre de l’Union des enseignants du préscolaire et du primaire, militants du Pdci-Rda, (UEPPM/PDCI-RDA), est un thème que j’ai beaucoup médité. Il se décline en trois points : le premier point, il s’agit de la réorganisation ; et quand on dit réorganisation à quoi est-ce qu’on pourrait penser ? Je pense que la première chose, c’est de dire, il faut qu’on commence à se compter et quand on se réorganise, c’est qu’on sait combien nous sommes, le nombre que nous sommes. C’est pour quoi, il faut que vous ayez à l’esprit que la réorganisation des enseignants Pdci-Rda commence par savoir combien vous êtes. Parce qu’effectivement, vous êtes enseignants militants du Pdci-Rda, jusque-là, vous n’étiez pas dans une union, vous n’étiez pas organisés. C’est donc grâce au Secrétaire Exécutif chargé des relations avec les enseignants que vous êtes entrain d’être organisés. Rendre à César ce qui est à César, nous lui disons grand merci parce que les enseignants sont très importants dans le dispositif du Pdci-Rda.»

L’ex-député de Yamoussoukro continue pour parler de la mobilisation. Pour KKP : «La mobilisation c’est quoi parce qu’on peut se compter, on peut être nombreux et puis le jour du vote on ne va pas voter. Pourtant théoriquement nous sommes nombreux mais physiquement il y a peu qui vont voter. Donc la mobilisation, une fois que la réorganisation sera terminée il va falloir que tous vous soyez mobilisés pour que le jour des élections vous soyez sur le terrain pour aller voter. Vous êtes un dispositif incontournable dans les élections puisque je ne vous apprends rien, vous êtes les premiers à être choisis pour être dans les bureaux de vote. Quand on parle des fonctionnaires qui sont pris en priorité par la Cei pour être les membres de bureaux de vote ça commence par les enseignants. Donc vous comprenez que vous êtes indispensables à toutes les étapes du processus électoral.»

Au niveau de la réorganisation, l’ancien député dira que «c’est la cerise sur la gâteau, cette réorganisation, cette mobilisation a pour objectif les élections présidentielles de 2025. Alors comme l’a dit Gouali Dodo, j’ai fait un post cette semaine, qui disait ceci : je disais aux potentiels de l’élection présidentielle 2025, je parle des candidats du Pdci-Rda: armez vous de courage car on ne franchi pas la ligne d’arrivée sans endurer la course. Tous les potentiels candidats, la course est endurante donc armez-vous de courage, armons-nous de courage pour endurer la course. On ne cherche pas des candidats qui vont pleurnicher, oui on m’a tapé ici, non, non et non ! Quand tu dis que tu veux être candidat, il faut être endurant, car la course elle-même est endurante.»

Gilles Richard OMAEL avec LP.

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

pdci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires