Sign in
Download Opera News App

 

 

Clôture du congrès du PPA-CI : Laurent Gbagbo et son nouveau parti pleurent un grand militant

Le discours de clôture du président du Parti des peuples africains d’Afrique – Côte d’Ivoire (Ppa-CI) Laurent Gbagbo a laissé une émotion triste dans la salle du palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, le dimanche 17 octobre 2021. Il a saisi cette occasion pour rendre un hommage à titres posthume à l’un de ses fidèles compagnons de lutte, Abou Dramane Sangaré, décédé le 3 novembre 2018. 

« Je 𝗻𝗲 𝗽𝗲𝘂𝘅 𝗽𝗮𝘀 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝗰𝗲𝗿 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗮𝗹𝗹𝗼𝗰𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻, 𝘀𝗮𝗻𝘀 𝗱𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗺𝗼𝘁 𝗱𝗲 𝗦𝗮𝗻𝗴𝗮𝗿𝗲́ 𝗔𝗯𝗼𝘂𝗱𝗿𝗮𝗵𝗮𝗺𝗮𝗻𝗲. 𝗠𝗮𝗶𝘀 𝗷𝗲 𝘀𝘂𝗶𝘀 𝗱𝗲́𝘀𝗼𝗹𝗲́, 𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗰'𝗲𝘀𝘁 𝗹'𝗵𝗶𝘀𝘁𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗺𝗮 𝘃𝗶𝗲. 𝗘𝘁 𝗹𝗲 𝗳𝗮𝗶𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗦𝗮𝗻𝗴𝗮𝗿𝗲́ 𝗔𝗯𝗼𝘂𝗱𝗿𝗮𝗵𝗮𝗺𝗮𝗻𝗲 𝗻𝗲 𝘀𝗼𝗶𝘁 𝗽𝗮𝘀 𝗹𝗮̀ 𝗮𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝗱'𝗵𝘂𝗶 𝗺𝗲 𝗽𝗲𝗶𝗻𝗲. 𝗖̧𝗮 𝗻𝗲 𝗺'𝗵𝗮𝗻𝗱𝗶𝗰𝗮𝗽𝗲 𝗽𝗮𝘀 𝗽𝗮𝗿𝗰𝗲 𝗾𝘂'𝗶𝗹 𝗳𝗮𝘂𝘁 𝘁𝗼𝘂𝗷𝗼𝘂𝗿𝘀 𝗮𝗽𝗽𝗿𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲 𝗮̀ 𝘃𝗶𝘃𝗿𝗲, 𝘀𝗮𝗻𝘀 𝗰𝗲𝘂𝘅 𝗾𝘂𝗶 𝗻𝗲 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗹𝗮̀, 𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗰̧𝗮 𝗺𝗲 𝗽𝗲𝗶𝗻𝗲 𝗯𝗲𝗮𝘂𝗰𝗼𝘂𝗽. 𝗘𝘁 𝗷𝗲 𝗽𝗲𝗻𝘀𝗲 𝗯𝗲𝗮𝘂𝗰𝗼𝘂𝗽 𝗮̀ 𝗹𝘂𝗶 », a déclaré le président du PPA-CI avec un brin d’émotion.

Laurent Gbagbo a poursuivi son adresse en saluant “ 𝗹𝗲𝘀 𝗺𝗶𝗹𝗶𝘁𝗮𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗯𝗮𝘀𝗲 𝘀𝗮𝗻𝘀 𝗾𝘂𝗶, dit-il, 𝗷𝗲 𝗻𝗲 𝘀𝘂𝗶𝘀 𝗿𝗶𝗲𝗻”. Et d’ajouter : « 𝗜𝗹𝘀 𝗼𝗻𝘁 𝗿𝗲́𝘀𝗶𝘀𝘁𝗲́, 𝗶𝗹𝘀 𝘀𝗲 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗰𝗲𝘂𝘅 𝗯𝗮𝘁𝘁𝘂𝘀 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝘃𝗶𝗹𝗹𝗮𝗴𝗲𝘀, 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗾𝘂𝗮𝗿𝘁𝗶𝗲𝗿𝘀, 𝗽𝗲𝗻𝗱𝗮𝗻𝘁 𝟭𝟬 𝗮𝗻𝘀, 𝗼𝗻 𝗹𝗲𝘀 𝗮 𝗴𝗮𝘇𝗲́𝘀, 𝗶𝗹𝘀 𝗼𝗻𝘁 𝗺𝗮𝗿𝗰𝗵𝗲́ 𝗺𝗮𝗶𝘀 𝗶𝗹𝘀 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝗹𝗮̀. Ceux-là, je ne les oublie pas, je les salue du plus profond de moi-même parce que tout le combat que nous avons mené, toute la résistance que nous avons faite, c'est eux », a-t-il ajouté en présence des personnalités internationales et nationales qui ont pris part à la naissance du nouveau parti politique ivoirien. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires