Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour Gbagbo / Mariame Traoré : “Il faut arrêter de manipuler la population. Il faut qu'il rentre”


La députée ivoirienne, Mariam Traoré était sur le plateau du Life Talk, ce mardi 15 juin 2021. Au menu de cette émission, plusieurs sujets d'actualités dont le pugilat au Parlement panafricain à Midrand, en Afrique du Sud, lors de l’élection des instances dirigeantes de l’institution où elle avait fait parler d'elle et le retour de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo.

Selon Mariame Traoré, tout avait commencé sous les meilleurs auspices pour l’élection du bureau, c’est-à-dire un président et quatre vice-présidents jusqu'à ce qu'un désaccord sur la rotation régionale des postes entraine des invectives et bagarres entre parlementaires : « À Johannesburg, nous devrions aller aux élections. Dans nos textes, il fallait renouveler les instances du Parlement panafricain. Nous avions là bas, trois candidats : un candidat qui vient du Sud Soudan, un autre candidat de l'Afrique australe. Nous les 15 pays de l'Afrique de l'ouest, nous avions notre candidate qui était celle du Mali. Elle était soutenue par l'Afrique du nord et centrale. Comme les députés de l'Afrique australe savaient que le Mali avait quelques problèmes, ils ne voulaient plus les voir. Même si l'assemblée nationale au Mali a été dissoute, le Mali a désigné des parlementaires pour le défendre, pour travailler au sein du parlement panafricain. Les sud-Africains ne voulaient pas de l'élection. Ils voulaient une présidence tournante. On leur a dit non parce que nous avions nos textes. On ne peut pas ne pas aller aux élections. (...) Moi, mon rôle était de défendre la présidente de la commission électorale » a-t-elle expliqué. 



Quant au retour du Woody de Mama au bercail, Mariame Traoré a estimé qu'au nom de la réconciliation, l'ancien président devrait rentrer puis soutien qu'il faudrait cesser la manipulation : « Il faut que Laurent Gbagbo rentre en Côte d'Ivoire. Je ne serai pas là ce jeudi sinon je serai à l'aéroport pour l'accueillir parce qu'il a été Président de ce pays. Il faut qu'on arrête de manipuler la population. J'ai comme l'impression qu'il y a certaines personnes qui parlent du retour de Laurent Gbagbo devant les caméras mais dans le fond ne le veulent pas. Laurent Gbagbo a demandé à rentrer dans son pays, qu'il rentre dans son pays. Je suis pour ceux qui veulent que Laurent Gbagbo rentre. Pour la réconciliation nationale, il faut qu'il rentre. Il a quand même ses partisans, il a son parti politique, il faut qu'il parte dans son village, qu'il circule librement en Côte d'Ivoire. Il a ses activités politiques ». Puis d'ajouter : « Mais il faut aussi que ses partisans sachent qu'il faut utiliser le bon ton. Il faut avoir un bon comportement. Il faut que les données changent parce que la Côte d'Ivoire ne peut pas toujours rester dans des crises. Il faut qu'on mette fin à nos palabres, oui à la politique mais la réconciliation vraie d'abord. » a conclu la députée de Tengrela.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

afrique du sud laurent gbagbo.. mali traoré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires