Sign in
Download Opera News App

 

 

48 heures après le début le début du blocus, Affi N'Guessan donne de ses nouvelles

Pascal Affi N'Guessan porte-parole de l'opposition ivoirienne.


"J'apporte un démenti aux différentes rumeurs faisant état de mon arrestation. Je remercie tous nos compatriotes engagés aux côtés du CNT et les invite à poursuivre notre mobolusationpour faire barrage à la forfaiture en Côte d'Ivoire. Notre avenir dépend de nous". C'est par ce message livré à 12h30 ce jeudi 5 novembre sur son compte Twitter que Pascal Affi N'Guessan rond le silence. On était sans nouvelles du porte-parole de l'opposition depuis la nuit du lundi 2 novembre. Sa dernière apparition publique c'était le même jour en fin d'après-midi à la résidence d'Henri Konan Bédié lorsqu'il avait lu la déclaration annonçant la naissance du Comité National de Transition. Une annonce qui avait été suivie de détonations autour de sa résidence et des résidences de tous les autres ténors du CNT. Le lendemain, avait débuté le déploiement de gendarmes et de policiers autour des mêmes résidences. Ainsi avait débuté le blocus chez tous les leaders de l'opposition. Leurs avocats parlent de séquestration. Celle-ci se poursuit. Pascal Affi N'Guessan dément avoir été arrêté mais ne précise pas où il se trouve. " J'ai fait tous les découpages. Je peux dire que le président Affi se trouve chez lui, pris en otage comme le président Bédié ", a réagi un confrère d'un organe proche de l'opposition. Préoccupé par la tournure des évènements, depuis Bruxelles Laurent Gbagbo a appelé au téléphone le Premier Ministre Hamed Bakayoko pour inviter le gouvernement à privilégier le dialogue plutôt que la répression.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires