Sign in
Download Opera News App

 

 

Les présidents assassinés au pouvoir de 2001 à 2021

Partout dans le monde plus particulièrement Afrique, certains dirigeants se sont vus ôter la vie de manière brutale. L’assassinat du président haïtien nous laisse encore avec de nombreuses questions.

Voici pour vous 4 présidents africains assassinés au pouvoir de l'année 2001 à 2021:

1-Laurent-Désiré Kabila (RDC, 2001)

La carrière présidentielle de Laurent-Désiré Kabila aura été de courte durée : quatre ans. Il est assassiné le 16 janvier 2001 par un de ses gardes. On ignore toujours qui a commandité l'assassinat. L'ex-rebelle, qui avait ravi le pouvoir à Mobutu en 1997, est remplacé par son fils, Joseph Kabila, qui a dirigé la RDC de 2001 à 2019.


2-João Bernardo Vieira (Guinée-Bissau, 2009)

João Bernardo Vieira, dit "Nino Viera", est tué à sa résidence officielle par des hommes armés le 2 mars 2009. A 69 ans, il avait totalisé 31 ans de pouvoir. Il a accédé à la tête de l’exécutif une première fois en novembre 1980 par un coup d’Etat militaire avant d'être chassé par une rébellion en 1999 et de se faire réélire en 2005.


3-Mouammar Kadhafi (Libye, 2011)

Après 42 ans de règne sans partage sur la Libye, Mouammar Kadhafi est tué en 2011 par une insurrection libyenne qui s’est déclenchée dans la ville de Benghazi. Le "guide" autoproclamé de la révolution libyenne est âgé de 69 ans lorsqu’il est tué par les insurgés. Kadhafi est arrivé au pouvoir en 1969 à la suite d’un coup d’État contre la monarchie.


4-Idriss Déby Itno (Tchad, 2021)

Idriss Déby Itno, qui a passé 30 ans au pouvoir, est mort le 20 avril 2021. Difficile d’affirmer s’il s’agit d’un assassinat, mais selon la version officielle, il aurait perdu la vie des suites de blessures lors des combats contre des rebelles venus du Nord du pays. Avant lui, le 13 avril 1975, François Tombalbaye, le tout premier président, fut assassiné lors d’un coup d’Etat militaire.

Source : L'info.

Content created and supplied by: RenaudSEKA (via Opera News )

RDC

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires