Sign in
Download Opera News App

 

 

Mort ou assassinat au Tchad : pourquoi la mort de Deby rappelle celle de Laurent D. Kabila en RDC

À la suite de blessures reçues officiellement au front, Idriss Deby Itno est mort ce mardi. Dans la fièvre de cette annonce, des interrogations s'échappent. Et son successeur désigné rappelle le souvenir des Kabila, il y a 20 ans.

Comme Idriss Deby, Laurent-Désiré Kabila a aussi été tué. Et comme Laurent-Désiré Kabila, c'est le fils du président Tchadien qui lui succédera. Né le 27 novembre 1939 et devenu Président en 1997 grâce à un mouvement rebelle, l'ancien président de la République démocratique du Congo, Laurent-Désiré Kabila, a été tué en 2001 à Kinshasa. En effet, c'est le 16 janvier 2001 que Laurent-Désiré Kabila est abattu dans des circonstances floues, dans sa résidence du palais de Marbre, à Kinshasa. Alors que Rashidi Mizele, un membre de sa garde rapprochée, est accusé, Rashidi est abattu sur place, quelques instants plus tard, par le colonel Eddy Kapend. Eddy Kapend est à l'époque l'aide de camp du président Kabila. Dans cet imbroglio, le Colonel Kapend finit par être accusé d'avoir tenté de prendre le pouvoir à Kinshasa.

Plus tard, les membres du comité de crise désignent Joseph-Désiré Kabila, fils du défunt, pour succéder à son père assassiné. On retiendra de cette histoire que la résidence du palais de Marbre à Kinshasa a été le théâtre de trahisons et de combines dont la suite ne sera jamais connue.

À l'annonce de la mort du Maréchal Tchadien Idriss Deby Itno ce mardi, on ne peut s'empêcher de repenser à cette autre élimination d'un Président africain en fonction. Celle bien-sûr qui s'est passée à Kinshasa, il y a exactement 20 ans. Surtout qu'aujourd'hui encore, c'est le fils du défunt président qui est désigné pour succéder. Pour le moment, la succession que devra assurer Mahamat Idriss Déby Itno s'inscrit dans le cadre d'une transition. Le nouvel homme fort du Tchad était jusque-là, le chef de la DGSSIE (garde présidentielle), indique Sébastien Németh de RFI. Il prend la tête du conseil militaire. Ce conseil s'est rapidement réuni pour promulguer la charte de transition.


Dégnimani Yéo


https://www.bbc.com/afrique/monde-55675241

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

eddy kapend idriss deby itno kinshasa rdc tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires