Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : "Nous, on n’accouche pas le mouton", affirme un vendeur

Parlant de la cherté de la vie en Côte d'Ivoire. Les ivoiriens se plaignent du nouveau prix des produits alimentaires de Premières nécessité et des matériaux de construction.

Mais cette idée n'est pas partagée par tous, car certains ivoiriens pensent que ce sont les revendeurs qui ont haussé le prix de leurs marchandises et non les supermarchés.

7 Info, dans la perspective de savoir ce qui se passe réellement sur le s'est rendu à l'abattoir de Port Bouet à fin d'interroger les vendeurs de mouton sur les prix de mouton actuellement. Un vendeur choque l'opinion publique en affirmant ;

" Tu mets 100.000 francs dans ta poche pour venir attraper le mouton de 200.000 ? Je suis désolé. Nous, on n’accouche pas mouton, on achète pour venir revendre " a-t-il répondu au micro de 7 Info.

En réalité, le prix du mouton est très effrayant cette année. Beaucoup de fidèles musulmans ont préféré acheté des bœufs puisque le mouton est non seulement pas présentable mais aussi très cher.

Content created and supplied by: Coulbas (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires