Sign in
Download Opera News App

 

 

Mamadou Koulibaly : le coût des évacuations sanitaires d'une poignée de personnes peut sauver des vies

Les évacuations sanitaires en Afrique a été le sujet qu'abordé le professeur Mamadou Koulibaly sur sa page Facebook ce jeudi 22 avril 2021. En effet dans un reportage sur le sujet diffusé par AJ+, il en ressort que les évacuations sanitaires des élites à l'étranger coûte une sacrée fortune réglée au frais du contribuable.

Un président mentionnait des chiffres dans un argument sur la question : "Il ya des gens pour un défaut de 1000frs vont mourir, pendant ce temps on dépense 20 à 100 millions pour seulement soulager la douleur de certaines personnes qu'on envoie en France, aux Etats-Unis parce qu'ils ont une maladie qu'on ne peut plus guérir"

Ces montants peuvent grimper jusqu'à plusieurs milliards de francs selon le reportage au regard des charges qui participent aux frais que coûtent l'évacuation sanitaire d'un patient à l'étranger.

Face à la situation, le professeur Mamadou Koulibaly explique que l'une des mesures proposées par son parti Le LIDER est: PERSONNE NE SORT.

Il poursuit : "En effet, il est au mieux insultant au pire sinon révoltant et méprisant de maintenir volontairement "son peuple" dans des hôpitaux de fortune, qui manquent presque de tous, et d'aller se soigner avec sa famille et ses copains à l'étranger aux frais de "son peuple".

Le coût des évacuations sanitaires d'une poignée de personnes pourrait pourtant servir à sauver des milliers voire des millions de vies. Avec LIDER, tous les gestionnaires de fonds publics, du Chef de l'Etat à la direction du Trésor, Douanes en passant par les ministres etc. auront l'obligation de se soigner ici, comme tous. Le droit à la santé est un droit pour tous."

Autrement dit, pour l'ancien ministre, il faut réformer le système d'évacuation sanitaire, c'est-à-dire arrêter ces dépenses en les investissant dans des centres hospitaliers modernes qui profiteraient à tous.

Content created and supplied by: InfoJuteuse (via Opera News )

afrique mamadou koulibaly

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires