Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique nationale/ Laurent Gbagbo pour la vérité plutôt que le pardon

Le président Laurent Gbagbo était hier mardi 19 Octobre au micro du journaliste Jean-Marc Perelman de France 24.

Le désormais président du Parti des Peuples Africains section Côte d'Ivoire ( PPA-CI ) s'est exprimé sur des questions de l'actualité nationale et internationale. Réagissant à une interrogation du journaliste relative au pardon demandé par Charles Blé Goudé aux victimes de la crise post-électorale ivoirienne, Laurent Gbagbo a été clair. Il ne demande pas pardon. Il privilégie plutôt la voie de la recherche de la vérité pour situer les responsabilités.

« Moi, je ne suis pas Charles Blé Goude. Je suis Gbagbo Laurent, ancien Président de la Côte d'Ivoire. Je ne parle pas comme Charles Blé Goude. Les problèmes qui se posaient en Côte d'Ivoire, sont très graves pour qu'on s'amuse avec. Il faut les poser et pour dégager les responsabilités. Moi, je ne suis pas là pour demander pardon », a-t-il déclaré.

Pour Laurent Gbagbo, il ne s'agit de faire amende honorable pour contenter des parties ou pour se donner bonne conscience. Les ''problèmes graves '' auxquels il fait référence sont probablement ceux de la rébellion ainsi que de la crise et de leurs conséquences. Lui qui a fait dix ans à la Cour Pénale Internationale avant d'être définitivement acquitté et blanchi aimerait bien savoir la vérité sur la responsabilité des autres belligérants pour que toutes les consciences soient dégagées.

Pour le Woody de Mama, l'essentiel ne réside donc pas dans un pardon qui pourrait être de façade. Il faut qu'on sache qui a fait quoi et pourquoi. C'est sûrement l'éclat de la vérité qui donnera plus de poids et de crédibilité au pardon.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

Laurent Gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires