Sign in
Download Opera News App

 

 

Présidentielle 2025: Un chef de parti accuse le pouvoir de vouloir écarter Gbagbo et met en garde

Dans un direct sur sa page Facebook, ce Jeudi 02 Décembre, Koukougnon Chris Yvon alias Johnny Patcheco, président du Mouvement Progressiste Africain (MPA) s'est invité dans le débat entre l'ex chef d'état, Laurent Gbagbo et le pouvoir du RHDP autour de la libération des prisonniers militaires.

Prenant au mot le porte-parole du gouvernement, le ministre Amadou Coulibaly qui à l'issue du conseil des ministres ce Mercredi 1er Décembre, insinuait de possibles poursuites contre l'ex chef d’état, le président du MPA, a lâché une bombe sur le pouvoir en place à Abidjan.

Si pour les autorités actuelles, des aveux du président Gbagbo sur son implication dans les faits de crimes de sang reprochés aux militaires détenus peuvent ouvrir "la voie à une autre procédure à partir du moment où l’aveu est la reine des preuves", Johnny Patcheco y décèle une manœuvre politique pour écarter l'ancien dirigeant Ivoirien en 2025.

Pour la future élection présidentielle, Laurent Gbagbo n'exclut pas de briguer à nouveau la magistrature suprême. Une posture qui, soupconne le leader du MPA, motive les menaces judiciaires maintenus à son encontre, y compris la peine de 20 ans d'emprisonnement qu'il continue de traîner.

"Ce que vous reprochez au président Gbagbo, dites le clairement. Parce qu'en 2025, quand il voudra être candidat, on va dire, il y'a un dossier en justice contre toi. Ta candidature est écartée", martelait cet ancien élément de la gendarmerie nationale.

Un schéma contre lequel il prévient par avance le pouvoir Ouattara, car rappelle-t-il fermement, "Les élections qui arrivent doivent être des élections inclusives...".

Cette sortie de Koukougnon Chris Yvon intervenait 48 heures après sa rupture officielle d'avec le RHDP, le 30 Novembre dernier.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

laurent gbagbo patcheco rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires