Sign in
Download Opera News App

 

 

Depuis Abidjan, un mouvement de jeunesse interpelle les gouvernants africains

(Landry Nguessan Mbahia et ses camarades du JAP ,le jeudi 11 Juin 2021 à la conférence de presse de lancement officile des activités de leur organisation à Abidjan)


Remettre tous les jeunes africains au cœur du débat public .C’est la mission que s’assigne le mouvement citoyen dénommé  Jeunesse Africaine au Pouvoir (JAP) ,né en juillet 2020.

Du moins ,c’est ce qu’a fait savoir son premier responsable, Landry N’guessan M’bahia ce vendredi 11 juin 2021,à l’occasion du lancement officiel des activités dudit mouvement ,depuis la capitale économique ivoirienne, Abidjan .

« La Jeunesse Africaine au Pouvoir est un mouvement citoyen numérique qui poursuit une ambition ,celle de mettre les jeunes africains au cœur du débat public. Il s’agit de faire la promotion de l’excellence. Pour épouser cette volonté de participer aux débats, la JAP a mis en place de nouveaux dispositifs d’expression et de mobilisation des jeunes.

Ceux-ci s’articulent autour des axes d’actions stratégiques suivants : encourager les pratiques d’engagement citoyen, valoriser les cadres d’expression numérique, faire participer directement les jeunes à la recherche de solutions aux problématiques liées à l’emploi de jeunes et à l’entreprenariat, lutter contre l’immigration clandestine des jeunes africains », a déclaré Nguessan Mbahia, président de JAP. Tout en précisant que l'organisation qu'il dirige n'est ni un parti politique encore moins inféodé à une formation politique quelconque du continent.

Pour Mbahia et ses camarades jeunes d’Afrique ,une Afrique nouvelle totalement émergente et intégrée est possible. Mais réalisable ,selon eux, à la seule condition que la jeunesse qui constitue la majorité démographique du continent noir en vienne à être formée, outillée puis mobilisée.

« Nous pensons qu’un leadership fort, responsable et une intégration africaine réussie doit être fondée sur la participation, d’investissements et la prise en compte de l’énorme potentiel de la population dont les jeunes sont un pilier essentiel. Malheureusement cet énorme potentiel reste sous exploité. Nous voulons que les jeunes soient pris en compte dans les choix stratégiques. Que nos chefs d’Etats et nos gouvernements prennent des décisions qui vont dans le sens de l’intérêt des jeunes »,a lancé à l’endroit des leaders africains, Arnaud Coulibaly ,Secrétaire général de JAP.

Pour l’atteinte de ses objectifs ,le mouvement JAP a mis sur pied une plateforme numérique qu’est ‘’ www.jpa. africa, ‘’. Une plateforme stratégique de collecte de données avec pour but de favoriser l’innovation de la jeunesse du plus vieux continent africain.

 

«Les gouvernements africains connaissent les problèmes de la jeunesse mais refusent de les résoudre pas qu’ils manquent de moyens pour le faire mais parce qu’ils sont dans un engrenage. Les problèmes des jeunes sont identiques partout en Afrique et il faut que la jeunesse se prenne en charge. Ne comptons pas sur nos gouvernants », s’est voulu formel ,à l’endroit de ses pairs jeunes du continent ,le président de JAP.

 

Gooré Michel

 

Content created and supplied by: goorémichel (via Opera News )

landry nguessan mbahia

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires