Sign in
Download Opera News App

 

 

Michel Gbagbo donne de la voix: Ouattara appartient au passé, ce qu'il dit d'Affi et des jeunes

Michel Gbagbo, Député à l'Assemblée Nationale élu dans la Circonscription électorale de la commune de Yopougon s'est prononcé sur la mise en place d'une nouvelle formation politique, à l'initiative de son géniteur, l'ancien Président de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo.

En effet, selon un tweet publié sur le compte Facebook "Cour Commune de Côte d'Ivoire (CCCI)" le parlementaire n'a pas été tendre avec l'actuel Président de la République (PR), Alassane Ouattara et son parti, Pascal Affi N'Guessan, actuel président du Front Populaire Ivoirien FPI fondé par son géniteur, mais aussi avec les jeunes qui appellent au passage du flambeau à une nouvelle génération.

Ainsi, Michel Gbagbo s'est-il prononcé sur la convocation du président Laurent Gbagbo dans le cadre de la création de son nouveau parti et ce qu'il reproche à Affi N'Guessan.

<< Le président Laurent Gbagbo nous a conviés pour la création d’une nouvelle organisation politique. Il y a un individu, Affi N'Guessan, qui voulait nous créer des problèmes. Je ne mentionne même pas son nom.>>

Le député, qui enchaîne a évoqué les raisons qui le poussent à appeler à une adhésion au nouveau parti en gestation.

Évoquant ces raisons, voici ce qu'il dit du Chef de l'État actuel :

<< Savez-vous pourquoi nous devons aller dans ce nouveau parti ?

 C’est parce qu’Alassane Ouattara appartient au passé et que nous allons construire ce pays.>> 

Au cours de cette sortie médiatique, Michel Gbagbo n'est pas resté dans réaction face à l'appel changement de génération lancé par certains jeunes ivoiriens.

Ainsi, leur a-t-il lancé cet important message à titre de rappel :

<< J’entends parfois les jeunes dire : les vieux quittez. Le changement de Génération est quelque chose qui se fait de manière naturelle. 

Tous ceux qui ont fait le village savent que pour pouvoir tisser une natte, il faut savoir s’asseoir sur l’ancienne. Il ne sert à rien de danser plus vite que la musique.>>

Pour le représentant des populations de Yopougon, voici ce que les tenants de cette thèse doivent retenir :

<< Le changement de Generation est quelque chose de naturel mais, le plus important, ce sont les acquis du parti.

Le changement doit se faire dans le respect de nos aînés et de ceux qui nous ont mis au monde. C’est-à-dire, dans l’optique de sauver notre parti, nous devons respecter la démocratie interne.>> 

Tout en appelant à s'armer de courage et vouloir la souveraineté du pays, Michel Gbagbo souhaite que ce nouveau parti soit l'instrument de conquête du pouvoir et celui de diriger la Côte d’Ivoire, terre des ancêtres. 

Ainsi, insiste-t-il

<< Luttons afin de rassembler tous les démocrates autour du président Laurent Gbagbo.

Luttons pour être solidaires. Luttons pour reconquérir la liberté d’expression. Luttons pour la transition démocratique.

Ces Gens là, ( RHDP) appartiennent au passé et nous allons prendre ce pouvoir.

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

laurent gbagbo laurent gbagbo.. michel gbagbo pascal affi n'guessan yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires