Sign in
Download Opera News App

 

 

N'Guessan Kouassi Edouard (Député de Didiévi) : "à Didiévi, le seul parti en puissance, c’est le PDCI-RDA"

Le député N’Guessan Kouassi Edouard, député de Didiévi et Vice-président du PDCI-RDA, était en communion parfaite avec ses parents N’Gban et N’Zikpli vivant dans la capitale politique, Yamoussoukro, le samedi 18 juin dernier, à la salle polyvalente d’un établissement privé. En présence du chef central Kouakô Victor et de ses adjoints. Ceux-ci ayant manifesté l’envie de voir leur député, lui ont traduit leur joie de le voir et surtout manifesté leur soutien sans faille et leur détermination à aller loin avec lui.

Les nouvelles du jour données par le suppléant Kouadio Bob, il est revenu au député Edouard N’guessan de livrer son message qui l’a conduit à passer en revue l’actualité locale et nationale. Le faisant, il a dit sa grande joie de voir ses parents si mobilisés avant d’indiquer qu’après le parcours des 143 villages du département après sa victoire et un tour fait à Gagnoa et Divo pour remercier les parents N’gban et N’Zipkli desdites zones forestières, l’heure était venue pour saluer ceux et celles de la cité des lacs « Aujourd’hui nous sommes à Yamoussoukro pour vous dire merci. Merci pour votre soutien, merci pour les appels faits à l’endroit de nos parents au village. Ces petits gestes ont été d’un apport important pour nous. »

Abordant la question du Pdci-Rda à Didiévi, notamment son état de santé, le délégué Vice président du parti d’indiquer à ses parents vivant dans la capitale politique ceci « Au cours des législatives, à l’étape du meeting de Molonoublé, un journaliste m’a posé la question de savoir si le Pdci allait gagner cette bataille électorale. Parce que, disait-il, le Rhdp était en puissance à Didiévi. Alors je leur ai répondu pour dire qu’à Didiévi le seul parti en puissance c’est le Pdci-Rda. Pendant plusiuers décennies, le poste de député a été toujours pour le Pdci-Rda et notre dernier député fut le Président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio. Les résultats écrasants que nos avons eu nous ont donné raison car en réalité le vrai résultat c’est 73% mais celui proclamé a été de 60%. Donc grand merci à vous car c’est ensemble que nous avons travaillé et gagné cette victoire… », a-t-il signifié avant de poursuivre « Le Pdci est encore vivant à Didiévi. Partout où nous passons nous disons que le Pdci demeure vivant. Le Pdci est notre fétiche. Et le dire ne veut pas dire que le peuple baoulé n’aime pas Alassane Ouattara, comme le prétend, le ministre d’Etat, Adjoumani. Nous disons que le Pdci fait partie de notre identité, il est notre fétiche parce que c’est ce fétiche que nous connaissons le mieux, par ses bonnes pratiques. Le jour où le Pdci disparaitra nous serons perdus. Dans une coalition il faut que chacun connaisse son poids, qui pèse quoi… », a-t-il fait observer avant d’être clair vis-à-vis de ses parents pour dire « Houphouët est votre fils, notre parent nous ne pouvons pas quitter le Pdci pour aller ailleurs. Avec l’aide d’Houphouët, avec son esprit qui veille sur le parti et son président Henri Konan Bédié, le Pdci-Rda notre cher parti reviendra au pouvoir. Soyons patients et surtout organisons-nous à tous les niveaux pour avoir nos documents administratifs, carte nationale d’identité, pour être inscris sur la liste électorale afin de traduire notre envie de revenir au pouvoir dans les urnes en 2025… »

"Nous porterons le maillot PDCI pour reconquérir les postes de maire de Didiévi et Tié-N'Diékro"

Abordant la question des élections locales de 2023, le natif de Gbôdo, s’est voulu très clair quant à la reconquête des postes de maire au niveau de Didiévi et Tié-N’diékro « A Tié-N’diékro nous avons confié la responsabilité de faire gagner le Pdci au délégué Bob Kouadio qui certainement portera le maillot du Pdci-Rda à cette bataille politique. À Didiévi nous sommes en train de recueillir les noms de tous ceux qui veulent défendre les couleurs du Pdci-Rda à cette élection. Le moment venu, nous allons nous rassembler autour de celui qui sera choisi par le parti. Mais sachez que nous allons porter notre maillot, celui du Pdci-Rda pour reprendre notre poste de maire à Didiévi et à Tié-N’diékro. Nous sommes tous des frères mais que souffrent nos frères d’en face, nous irons chercher ces fauteuils là. Quant à la régionale nous allons nous aligner sur le choix que Toumodi opérera. La présidence étant tournante il leur revient de nous donner un candidat Pdci-Rda capable de nous faire gagner. Dans le Bélier nous devons gagner tous les postes tant au niveau municipal que régional. Nous ne devons rien laisser à l’adversaire. Quand arriveront les sénatoriales, nous aviserons mais pour l’heure mobilisons-nous pour assurer notre victoire aux mairies de Tié-N’diékro et Didiévi… », a-t-il indiqué.

Son message au maire Brice Kouassi

Face au chantage politique et attitudes méprisantes des responsables Rhdp du département de Didiévi qui, selon lui, essaient de monnayer les projets de développement et les divers appuis aux populations en leur opposant leur adhésion à leur parti politique, le patron du Pdci Didiévi 1 d’interpeller « Brice Kouassi, le maire, nous a promis 33 projets pour changer le visage de Didiévi. Jusque-là nous n’avons vu aucun projet sortir de terre. Là où les populations l’attendent, c’est la mise en œuvre des 33 projets et pas autre chose. Qu’il arrête de s’approprier les projets sociaux de l’Etat notamment l’hydraulique villageoise et la construction des châteaux d’eau, et faire du chantage à nos parents… », a-t-il rappelé au maire Brice Kouassi avant d’inviter ses parents à vivre dans le respect de leurs tuteurs que sont les Akouè et Nanafouè de Yamoussoukro et Attiégouakro.

De Jean-Paul Loukou, paru dans le Nouveau Réveil du mardi 21 juin 2022

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

didiévi) n'guessan pdci-rda" puissance,

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires