Sign in
Download Opera News App

 

 

Nominations au Pdci : ça grogne fort contre certains choix de Bédié !

Les dernières nominations au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) ne passent pas vraiment au niveau de nombre de militants. A y regarder de près, le président de ce parti a peut-être pris quelques libertés avec les textes fondateurs  Le président Henri Konan Bédié fait face au mécontentement de certains militants (Photos Web)

Le récent réaménagement de la direction du Pdci n’est pas du goût de tous les militants et certains cadres qui n’en finissent pas de grogner. Les uns n’hésitent pas à accuser le président Bédié d’avoir froissé les textes de leur parti, tandis que d’autres mettent en cause, la pertinence de la nomination de certains cadres. Nos interlocuteurs nous ont même assuré que des élus et des cadres menaceraient de démissionner, si la situation devrait rester en l’État !

Un contact nous a fait parvenir des réactions de deux militants et un cadre qui a requis l’anonymat. Ces deux militants sont un certain Franck Dosso qui dit être un militant de base du Pdci et Yao Amani Jean-Baptiste militant de la délégation de Yopougon zone industrielle Gesco pk17. Que ce soit ces deux militants ou le cadre, leurs critiques se cristallisent sur les changements opérés par Henri Konan Bédié, au sein du Secrétariat exécutif.Ehouman Narcisse et...

L’ancien maire de Grand-Bassam, Georges Philippe Ezaley, déjà vice-président du Pdci a fait son entrée au secrétariat exécutif en tant Secrétaire exécutif, Chef du Secrétariat exécutif Adjoint, Secrétaire exécutif chargé des sections, des délégations départementales, communales et des Relations avec les partis politiques nationaux. Ceux qui critiquent la nomination de l’ancien maire estiment que Bédié a violé l’article 50 du Règlement intérieur du Pdci qui ne prévoit pas de poste de Chef du Secrétariat exécutif Adjoint. En dehors du poste de Chef du secrétariat exécutif occupé par le Pr Maurice Kacou Guikahué, il n’y a pas d’ordre protocolaire entre les 23 autres membres du secrétariat exécutif.

La faiblesse de cet argument est que l’article précité, in fini dispose : « Toutefois, le nombre des membres du Secrétariat exécutif, la dénomination de leurs fonctions ainsi que l’ordre protocolaire sont laissés à la discrétion du Président du parti.» Autrement dit, Bédié est seul juge du nombre des membres de cette instance exécutive du Pdci et il peut leur donner les fonctions et titres qu’il voudra. Sur la question du respect des textes, à ce niveau, le président du Pdci ne semble pas être allé au-delà de ses prérogatives....Georges Philippe Ezaley cristallisent les critiques

Les critiques se cristallisent également sur le nouveau Directeur de cabinet du président Bédié, Ehouman Bernard. Ses détracteurs l’accusent d’être le mauvais génie du président du Pdci. C’est lui qui lui suggérerait toutes les nouvelles nominations. Vrai ou faux, toujours est-il que le Directeur de cabinet prend de plus en plus d’envergure au Pdci. Il a été nommé coordonnateur général de la Direction de la communication du parti et directeur du comité chargé de la mobilisation des ressources et du suivi du Pdci, au nez et à la barbe du Secrétariat exécutif.

L’atmosphère n’est franchement pas au beau fixe actuellement dans le parti fondé par Houphouët-Boigny. Un bureau politique est annoncé pour le 09 décembre 2021. Tous ces mécontentements risquent fort de rendre ce rendez-vous très électrique.

Théodore Sinzé

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

henri konan bédié ivoire pdci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires