Sign in
Download Opera News App

 

 

Crise au Fdfp / Joël N’Guessan (PCG) : « aucun ministre ne m’a désavoué, ni même appelé »

Suite à la suspension du Secrétaire général Du Fonds de développement de formation professionnelle (Fdfp), des informations faisant état de sa remise en selle par la tutelle administrative ont inondé la toile. Nous avons jointau téléphone, ce matin du lundi 23 août 2021, le président du Comité de gestion de cette structure d'Etat pour en savoir davantage. Le président du Comité de gestion, Joël N'Guessan n'en démord pas (Photos Web) 

Joël N’Guessan est clair sur la question. La suspension, le 20 août 2021, au titre de mesure conservatoire du Secrétaire général du Fdfp, Léonid Ange-Battesti et son remplacement par Ouattara Assane (Conseiller spécial de Joël N’Guessan) n’a jamais été remise en cause par qui que ce soit. En tout cas, pas par la tutelle administrative.

« On ne peut pas me désavouer, aucun ministre ne m’a appelé ou écrit pour cela » a affirmé l’ancien ministre des Droits de l’Homme, lors de nos échanges téléphoniques. A l’en croire donc, Ouattara Assane reste bien à la barre, en attendant le fin mot de l’histoire.

Faut-il le rappeler, c’est suite à une diligence de la Haute autorité pour la bonne gouvernance que l’Inspection générale d’État (Ide) a fait faire un audit et des investigations au Fdfp, suite à des soupçons et allégations de détournements de deniers publics.Léonid Ange-Battesti est soupçonné de détournement de fonds

S’appuyant sur le rapport d’audit et d’investigation, le président du Comité de gestion et d’autres membres de ce comité ont pris une mesure conservatoire consistant à la suspension du Secrétaire général et son remplacement, à titre provisoire, par Ouattara Assane.

Depuis, les avis qui inondent les réseaux sociaux sont partagés sur cette mesure conservatoire. Tandis qu’une partie de l’opinion nationale se félicite de l’intervention radicale du Comité de gestion pour mettre un frein à l’hémorragie financière alléguée, d’aucuns estiment que Joël N’Guessan a agi de façon cavalière et en dehors de toute procédure légale.

Le Fdfp est sous la rampe des projecteurs suite à l'audit de l'Ige

Les tenants de la thèse de "la légalité estiment" que le président du Comité de gestion nommé par décret ne peut suspendre ou démettre, le Secrétaire général, lui-aussi nommé par décret et surtout, sans en informer préalablement le ministre de tutelle.

C’est à ce propos que Joël N’Guessan a indiqué qu’il n’a eu aucune réprobation de la sa tutelle administrative, le Secrétariat d’État chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle. Il est donc clair que cette affaire est loin de son épilogue !

Théodore Sinzé

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

Fdfp Guessan Joël

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires