Sign in
Download Opera News App

 

 

Pont HKB: ce qui s'est passé hier nuit, au péage, un témoin raconte les faits et dénonce des choses

Photo archives/Selon un témoin des faits, le manque de courtoisie des caissières au péage indispose les usagers


 Le comportement de certaines employées du pont HKB est déploré par bon nombre d'usagers qui empruntent cette voie. C'est le cas de G.D, une dame qui dit avoir passé une soirée éprouvante sur ce pont à péage. Dans un récit bien détaillé, G.D raconte ce qu'elle a vécu en cet endroit. Dans ce récit, elle dénonce l'attitude méprisante d'une des caissières des lieux. Son témoignage devra interpeller les autorités qui ont en charge de la gestion de ce pont. Nous vous proposons son récit tel que publié sur une des plateformes afin de vous faire une idée de ce qui se passe souvent sur ce pont, et le comportement de certaines employées des lieux:

"Dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 février (donc aujourd’hui) en allant déposer une amie à port bouet je décide de passer par le pont HKB, j'arrive au niveau de du passage, je donne un billet de 1000 francs à la dame à la caisse j'attends sagement là monnaie quand la dame sans regarder dans ma direction ouvre la petite vitre et me lance 1 billet de 500 francs( je précise qu'il était environ minuit et demi donc pas d'affluence j'étais seule à cet instant à sa caisse, elle n'était donc pas sous pression) le billet tombe vu qu'au lieu de me le donner elle me l’a lancé au visage, elle referme ensuite la petite vitre. 

Je commence en disant Madame, Madame. Elle ne réponds pas, je me dis dans ce cas elle doit avoir des écouteurs je décide de sortir la main et taper à sa vitre. Après insistance, elle finit par ouvrir, je lui dis mais vous avez lancé le billet sans regarder pendant que j'avais ma main tendue attendant ma monnaie , le minimum est de vous excuser au moins. Elle me répond: ouvrez votre portière, prenez votre billet et partez.

Je rétorque en disant: "quelles sont ces manières de parler? Elle me dit : bon, excusez-moi, ouvrez la portière, prenez votre billet et partez, ça aussi vous n'entendez pas?. Sur un ton insolent avec mépris, et aucune considération et elle referme aussitôt la vitre à nouveau. 

Choquée, Je décide de couper le moteur, et je descends lui parler de vive voix. Sa fenêtre étant fermée, je lui demande si un simple je suis désolée Madame était trop dur pour elle. Elle ne me réponds pas , pire elle commence à rigoler avec sa collègue assise en face, elle rigole à gorge déployée, l'air de dire , le vent passe passe passe et nous souffle... 

Mon sang a fait 79 tours dans corps directement, je lui dis quand on n'a pas envie de travailler on reste à la maison , le pont HKB est un pont payant, et pour un service payant, il y a un minimum de courtoisie, de politesse, de considération et de respect que le client attend.

Mais non, elle rigole toujours. Je la vois me pointer du doigt en parlant à sa collègue en riant. Je décide donc de parler à un responsable pour signaler son attitude.

Une autre collègue vient et me dit qu'il n'y a personne , aucun responsable à cette heure, par contre des policiers, je vais voir les policiers et quand ils viennent lui parler elle répond qu'elle s'en fout, que je peux faire ce que je veux et qu'elle ne fera rien en criant depuis sa maisonnette qui lui sert de caisse. J'entends un monsieur dire: "ANGÈLE c'est ton travail " 

A cet instant, je lui dis mais quand on est impolie madame on ne reste pas derrière une vitre pour parler, on vient s'arrêter en face on prend ses c... et on parle. La suite, on l’apprécie... Quand on est mal élevée, on ne travaille pas pour les gens... ou ça fait partir du service, lancet des billets sur le client et se montrer effrontée ? Les policiers lui font comprendre qu'elle a mal agit et qu'elle devrait s'excuser mais elle répond qu'elle s'en fout.." 

Pour terminer G.D n'a pas manqué de lancer un appel aux responsables en charge de la gestion de cet édifice :

"C'est le lieu ici de rappeler aux employeurs responsables du pont HKB, que pour recruter des personnes pour "encaisser" l'argent il faut s'assurer d'un minimum de savoir vivre des personnes en question car il y va de l'image de la structure, du pont HKB.. il y'a plein de failles sur ce pont, nous laissons les 2 autres ponts de la ville pour emprunter celui ci afin d'être plus rapide dans nos déplacements, mais en aucun cas nous ne devons subir la mauvaise humeur, l'impolitesse des employés sur le terrain. Nous payons. Ce n'est pas gratuit.(...)"

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

G.D HKB

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires