Sign in
Download Opera News App

 

 

Mali / Sanctions de la CEDEAO : Voici la position de la Russie

Le Mali et les sanctions de la CEDEAO étaient au cœur d'une réunion du conseil de sécurité de l'ONU ce mardi 11 janvier.

Cette réunion s'est soldée sans surprise par un désaccord. La Russie et la Chine ont bloqué la Résolution de l’ONU introduite par la France et présentée par le Ghana visant à entériner les sanctions de la CEDEAO contre le Mali.

Avec la présence des Forces Russes au Mali, la position du pays de Vladimir Poutine soutenue par la Chine est indubitablement en faveur de la transition Russe. Et les arguments pour contester les sanctions n'ont pas manquer du point de vue de Vassily Nebenzia. « Il serait irresponsable dans les circonstances actuelles de laisser ce pays s’en remettre à son destin, notamment pour ce qui est de réduire l’aide militaire et socio-économique à ce pays. L’imposition de sanctions contre ce pays qui rencontre déjà bien des difficultés pourrait encore faire dégénérer la situation pour la population civile ». En clair, les premières victimes de ces sanctions seraient sans aucun doute le peuple malien qui n'est déjà pas très verni.

Sur la présence de mercenaires russes au Mali, Vassily Nebenzia est sans concession. Il envoie un missile aux occidentaux en des termes très clairs.

« Sur fond de la modification inattendue de la présence de la France (au Mali), notamment avec la fermeture de plusieurs bases, le Mali se retrouve seul face à tous ces terroristes et, à cet égard, nous estimons que les Maliens ont tout à fait le droit de coopérer avec d’autres partenaires qui sont prêts à coopérer avec ce pays pour renforcer la sécurité. Les pays occidentaux veulent avoir le monopole de la fourniture de services au Mali.»

Content created and supplied by: AlphaMourinho (via Opera News )

CEDEAO Mali Russie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires