Sign in
Download Opera News App

 

 

Limitation d’âge à la présidentielle : enfin la jeunesse du PDCI réagit et met en garde

En plein débat sur la restauration de la limitation d’âge pour briguer la magistrature suprême en Côte d’Ivoire, Valentin Kouassi, président de la Jeunesse urbaine du PDCI-RDA a tenu à réagir pour livrer sa position sur cette question qui agite le microcosme politique Ivoirien, notamment depuis la sortie, le 14 Septembre dernier du député-maire de Tiassalé, Assalé Tiémoko, qui annonçait l’introduction en ce sens d’un texte de loi au parlement à partir d’Avril 2022.

 

Affichant sur sa page Facebook, une manchette de journal dans laquelle il est intervenu, il se prononce : ‘’La loi par nature, est impersonnelle, générale et intemporelle. Ceci dit, limiter l’âge à l’élection présidentielle qui est la plus grande fonction dans un pays, pourrait ne pas être mauvais en soi. Mais, la tendance que cela prend, foule au pied ces principes sus-mentionnés, faisant de cette loi une disposition dirigée contre des personnes’’.

 

Cependant, remarque-t-il, ‘’A peine, il y’a quatre ans qu’on a supprimé cette disposition de limitation d’âge à travers le référendum de 2016. Puis patatras ! Aujourd’hui, l’on demande la limitation juste pour exclure des candidats potentiels’’. Pour le leader des jeunes du PDCI, ‘’Quand la loi est élaborée dans un tel esprit, elle n’est pas source de stabilité’’.

 

Au PDCI-RDA, le débats se font déjà virulents autour de la candidature du parti à l’élection présidentielle de 2025, avec la fronde de certains cadres à l’instar du secrétaire exécutif du parti, Jean-Louis Billon, qui réclament un profil plus jeune pour représenter le parti septuagénaire à la prochaine présidentielle.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

pdci réagit valentin kouassi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires