Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbagbo, Ouattara, Bédié : un dialogue politique sans fin

Les jours se suivent en Côte d’Ivoire. Le pays reste cristallisé par les relations entre les trois seigneurs de la politique : Bédié, Gbagbo et Ouattara. Le dialogue ou processus de réconciliation nationale qui s’est vu attribué un ministère, reste sans fin, frisant le vain slogan politique utilisé à tort ou à raison selon que l’on est dans l’opposition politique ou au pouvoir d’Etat.

Imbroglio. C’est à ne plus rien comprendre. Opposition politique et pouvoir d’Etat se rejettent la pierre. Le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo, à travers son secrétaire général, Assoua Adou, appelle le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, à saisir la libération de Gbagbo, comme "cette opportunité pour engager la Côte d'Ivoire sur la voie de la vraie réconciliation et de la paix durable.

Ce dernier insiste en coulisses, selon Jeune Afrique (publication du 9 février 2021) pour que Gbagbo lui téléphone. Gbago choisit son interlocuteur en la personne de l’ex-premier ministre Hamed Bakayoko à qui il passe un coup de file.

De son côté, Henri Konan Bédié, demande, mercredi 9 décembre 2020, demande l’organisation d’un grand dialogue national qui réunirait toute la classe politique ainsi que les forces vives de la nation. "Provocation", lui rétorque Kobenan Adjoumani, porte-parole du Rhdp.

 

La suite est connue. Aucun accord formel n'a été trouvé à l'issue du dialogue politique qui parait sans fin. Un dialogue direct Bédié Gbagbo Ouattara et autres pourrait-il ramener définitivement la paix en Côte d’Ivoire ? Vu le fait que la rébellion ivoirienne a éclaté quelques mois seulement après le forum de la réconciliation nationale ? Peut-être, faut-il que la Côte d’Ivoire affronte ses véritables problèmes ou qu’elle soit débarrassée de cette classe politique !

 

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

alassane ouattara gbagbo ouattara hamed bakayoko à kobenan adjoumani

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires