Sign in
Download Opera News App

 

 

Alassane Ouattara / Laurent Gbagbo : A qui va profiter l'"ambiance" actuelle entre les deux hommes ?

Banalisé d'une façon où d'une autre le jour de son retour en Côte d'Ivoire le 17 juin dernier par le gouvernement avec à sa tête le président Ouattara, l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo assure qu'il n'a pas de comptes a régler, mais se positionne résolument comme chef du FPI et opposant au pouvoir d'Alassane Ouattara.


On le sait et ce n'est un secret pour personne, le 17 juin 2021, date de retour de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire, aucun ministre du gouvernement ivoirien ni même le ministre de la réconciliation Konan Kouadio Bertin n'était à son accueil à l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny. Personne ne s'est d'ailleurs prononcé sur ce retour même en lui souhaitant le traditionnel '' akwaba ''. Selon RFI, le chef de l'État a voulu faire du retour de Laurent Gbagbo un non événement. '' Il avait donné instruction à ses proches de le banaliser au maximum. Selon un de ses proches, le président Alassane Ouattara n'aurait pas apprécié le premier discours de Laurent Gbagbo dès son arrivée. << Il espérait qu'il tiendrait un discours d'apaisement et qu'il ferait un pas vers lui. Or Gbagbo semble plutôt se positionner comme son adversaire. >> Des tractations de plusieurs personnalités seraient en cours pour tenter d'apaiser les tensions entre les deux hommes. Ce qui semble très difficile pour le moment.

Laurent Gbagbo ne compte surtout pas s'éloigner de la politique, au contraire s'engager, assumer son statut de chef de parti et d'opposant au président Alassane Ouattara. Des intentions publiées le 20 juin dans un communiqué par son porte-parole Justin Katinan Koné.

Laurent Gbagbo semble engagé dans une sorte de défiance vis-à-vis d'Alassane Ouattara. Depuis son retour, l'ancien président n'a jamais cité son successeur Alassane Ouattara ni même évoqué une probable rencontre. Par contre, il a laissé entendre qu'il irait rencontrer le président du PDCI-RDA Henri Konan Bédié dans son village de Daoukro.

A y voir de près, on peut dire sans risque de nous tromper que les deux hommes n'ont rien oublier de leurs différends passés. Cependant faut-il dire, l'exécution d'une peine de 20 ans plane sur la tête de l'ancien président relativement à la casse de la BCEAO. La question qui se pose est de savoir si Alassane Ouattara va gracier ou amnistier son vieux rival ? Entre laisser exécuter la condamnation qui entacherait le casier judiciaire de Laurent Gbagbo et limiter l'âge des candidats, Alassane Ouattara tient visiblement deux bouts pour empêcher Laurent Gbagbo de briguer la présidence à nouveau.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

alassane ouattara côte d'ivoire laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires