Sign in
Download Opera News App

 

 

Réconciliation et paix: Dépuis Zéo, le président du groupe parlementaire PDCI envoie un message fort

L'honorable Simon Doho (au micro), président du groupe parlementaire du PDCI-RDA


Les mots étaient bien choisis, ce samedi 21 août 2021 dans la sous-préfecture de Zéo, pour traduire ses remerciements à l’ensemble des populations du Grand Zibiao qui ont participé activement à sa réélection lors des législatives du 6 mars 2021 et appeler à une réconciliation véritable.

L’honorable Simon Doho, président du groupe parlementaire PDCI, qui bénéficiait pour l’occasion de la présence effective des députés Olivier Akoto, représentant le président Henri Konan Bédié, patron de la cérémonie, Hubert Oulaye, président du groupe parlementaire EDS, Séry Pascal, président du groupe parlementaire UDPCI, et du Ministre Aziz Thiam (président de la cérémonie), a saisi l’occasion pour appeler ses parents et, au-delà de Zéo, à « retrouver la vraie Côte d’Ivoire, celle que nos parents ont bâtie au sacrifice de leurs vies pour l’indépendance qui nous rassemble (…) ».

« Je veux rendre un hommage mérité à tous les combattants de la liberté, de la lutte pour l’indépendance, les combattants pour la démocratie dans le département de Bangolo aujourd’hui disparus », a d’abord rappelé Simon Doho. L’initiateur principal de cette grande rencontre, après être revenu sur les souvenirs douloureux de 1999, 2000, 2002, 2004 et 2010-2011 à l’ouest, qui ont éprouvé, outre les Wê, des Malinkés, des Akans, des Senoufo, des Gouros, etc. a exhorté les uns et les autres à une vraie réconciliation. Celle qui ne se focalise pas sur les apparences.

« La réconciliation que nous implorons tous est un pont qui va nous permettre ensemble d’assurer la transition entre notre passé récent divisé et un avenir commun auquel nous appelons de tous nos cœurs. Il ne faut évidemment pas se faire peur volontairement. La politique de l’autruche ne tracera pas le chemin de notre bonheur et celui des générations futures. (…) Je le dis haut au fort ici à Zéo, au cœur du pays Wê, notre pays a besoin de se réconcilier par un processus profond et inclusif comme les demandes le président Aimé Henri Konan. Notre pays, nos parents, ont trop souffert pour que nous n’en prenions pas tous conscience », a déclaré le président du groupe parlementaire PDCI-RDA.

Pour Simon Doho, la réconciliation va permettre de réaliser ensemble les objectifs, à savoir « une Côte d’Ivoire où le vivre ensemble est vrai et sincère, un développement harmonieux et équilibré, un développement économique ambitieux et durable, l’avènement d’une démocratie avérée ».

L'honorable Simon Doho recevant les dons des communautés étrangères de sa circonscription électorale


C’est en présence de nombreux militants, sympathisants et alliés du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), et sous les regards de la chefferie traditionnelle Wê, des délégations de communautés allochtones (Baoulé, Malinké, etc) et de la CEDEAO que l’apothéose de la tournée de remerciement entreprise par l’honorable Simon Doho et son staff a eu lieu ce samedi 21 août 2021 dans la sous-préfecture de Zéo. Depuis le 14 août 2021, le président du groupe parlement du PDCI-RDA a sillonné 41 villages, six mois après sa réélection en qualité de député dans la circonscription de Bangolo sous-préfecture.     

Content created and supplied by: Saint_Claver_Oula (via Opera News )

dépuis zéo grand zibiao l'honorable simon doho

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires