Sign in
Download Opera News App

 

 

Relance du PDCI-RDA à Diabo : Marcel Diéto, « le parti n'a pas besoin de militants hypocrites »

Diéto Kouamé Marcel, secrétaire général du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dans la délégation de Botro 2, a, dans un échange avec la presse ce mardi 25 Mai 2021, fait un tour d’horizon sur la vie du parti septuagénaire dans les délégations de Botro 2 et 3 que sont Diabo et Languibonou. Pour le président des jeunes cadres entrepreneurs du PDCI, le parti continue de faire son chemin malgré la trahison de certains militants. « Notre Parti se porte bien ! Mais, comme on le dit dans tous les Partis, il y a des hauts et des bas. Nous sommes au niveau du bas. Toutefois nous travaillons mains et pieds pour redorer le blason au sein de notre Parti » a d’entrée indiqué Kouamé Diéto Marcel. Poursuivant le natif de Diabo a souligné que « Quand nous parlons du niveau bas, nous faisons allusion aux législatives passées. Il y a eu des militants qui sont partis soutenir le candidat RHDP et cela a valu son élection. Cette trahison est la raison de la nomination d'un nouveau délégué, le professeur Albert Kouamé et de nouveaux secrétaires généraux afin de redynamiser le Parti. ». Selon lui, pour arriver à hisser très haut les couleurs du PDCI dans ces localités les militants restés fidèles, se sont engagés à travailler d’arrache-pied.

A l’endroit de ceux qui ont déserté la maison verte pour aller soutenir la liste du rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) aux législatives, Diéto Marcel Kouamé a été clair. « Les militants doivent comprendre que nous n'avons plus besoin de traître dans notre Parti. Si quelqu'un part et qu'il veut revenir, nous ne pouvons pas le rejeter. Mais, il doit comprendre que sa place est perdue d'avance. Il devra, s'il est humble, recommencer en tant que militant de base. » a-t-il martelé. Et c’est d’ailleurs ça qui crée selon lui certaines agitations des responsables de sections démis. Concluant il rassuré que les militants mettront tout en œuvre pour protéger cet héritage sacré qu'est le PDCI-RDA. « Nous qui sommes restés fidèles, nous allons défendre les couleurs de notre Parti. Nous allons défendre la philosophie de l'héritier du père fondateur de la nation, feu Felix Houphouet Boigny, monsieur Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA. Que ceux qui ne sont pas stables au sein du Parti comprennent que le PDCI n'a pas besoin d'hypocrites pour vivre. Nous autres, resterons fidèles au Parti. » a déclaré Marcel Diéto.

 

Auteur : N. Devinci

Vos partages et commentaires sont attendus

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

ivoire pdci marcel diéto rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires