Sign in
Download Opera News App

 

 

Orpaillage clandestin : Le député de Bocanda veut faire interdire les sociétés non agréées

Me Athanase Koffi Kouamé, député de Bocanda face à l'exaction de l’orpaillage clandestin dans sa circonscription veut faire interdire les sociétés non agréées.

A en croire Me Athanase Koffi Kouamé, député de Bocanda, la pratique de l'orpaillage clandestin cause des préjudices à sa circonscription en vue d'assainir le milieu et laisser la place aux sociétés agréées. Il envisage interdire l'activité aux sociétés non agréées.

« Vous savez que nous sommes dans une zone aurifère et notre périmètre départemental est très accidenté, voire fortement dégradé du fait de l’orpaillage. Ce qui n’a pas manqué d’attirer notre attention. Nous avons donc décidé d’effectuer des visites auprès des autorités politiques et administratives pour clarifier les choses. », annonce le député.

Et au député de Bocanda d'indiquer que sa quête est d'abord l'identification des sociétés agréées et non agréées pour amener à bien cette action. « Notre quête, c’est d’abord de savoir quelles sont les sociétés ou entreprises agréées pour l’exploitation de l’or dans notre département. Il s’agissait de savoir aussi quelles sont les entreprises ou sociétés qui ne sont pas agréées et qui font l’orpaillage clandestin. », fait-il savoir en informant être au bout de sa quête par l'obtention pratiquement de la liste des différentes entreprises d'exploitation existantes dans sa circonscription.

« Nous avons pratiquement la liste des sociétés agréées et celles qui ne sont pas agréées. Nous comptons, dans un futur proche, adresser un courrier aux autorités compétentes pour qu’elles puissent interdire les activités des sociétés non agréées qui pratiquent ce qu’on appelle communément l’orpaillage clandestin pour que celles qui sont agréées puissent travailler librement avec la sécurité, l’assistance de l’appareil étatique. », affiche le député Me Athanase Koffi Kouamé.

L'orpaillage clandestin est devenu une gangrène en Côte d'Ivoire. Récemment, le grand médiateur de la République, Adama Toungara est monté au créneau pour dénoncer ce phénomène.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

athanase koffi kouamé bocanda

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires