Sign in
Download Opera News App

 

 

Alafé Wakili sur NCI: "C'est parce qu’il y a eu le blocus devant les résidences de Bédié et consorts qu'on a la paix"

Alafé Wakili’’ C’est parce qu’il y a eu le blocus devant la résidence de Bédié et consorts que la paix est revenu aujourd’hui’’

  Le dialogue politique ivoirien démarré le 21 décembre 2020 continue de susciter des réactions. Ainsi lors de l’émission de Nci 360 animé par Ali Diarrassouba ce dimanche 27 décembre 2020 les invités en majorité des journalistes en ont fait un débat. Dans la foulée, Alafé Wakili DG du quotidien intelligent d’Abidjan pense que si aujourd’hui l’on est à cette étape de dialogue politique c'est parce qu'il y a une paix précaire dans notre pays. Et cette paix précaire est le fait que le pouvoir a mis la pression sur l’opposition à travers certains actes dont les blocus devant les résidences de certains leaders politiques de l’opposition. « (…) Moi je pense qu’aujourd’hui nous avons une paix précaire. Et cela est à mettre à l’actif du pouvoir qui a un moment donné a mis la pression sur l’opposition en mettant le blocus devant les résidences de Bédié et consorts. C’est parce que l’opposition a su qu’elle était en danger qu’elle a cédé et c’est ce qui nous a apporté cette paix précaire. (….) », pense le patron de l’intelligent d’Abidjan. D’autres thématiques ont meublé ce débat télévisé dont la participation du camp Laurent Gbagbo aux législatives. Sur ce point les journalistes dans l’ensemble ont salué l’initiative qui est comme un vent nouveau qui souffle dans le paysage politique ivoirien.

Content created and supplied by: narco (via Opera News )

alafé wakili camp laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires