Sign in
Download Opera News App

 

 

"Gbagbo a verrouillé son nouveau parti pour éviter le syndrome Affi" (Nouveau Réveil)

Le Nouveau Réveil annonce que l'ancien président Laurent Gbagbo verrouille son nouveau parti pour éviter l'éclatement et autre syndrome de scission.

Selon Nouveau Réveil, l'ancien président Laurent Gbagbo a donc structuré le Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI), selon quoi, pour lui permet d’avoir un œil sur le fonctionnement de ce parti. Et au journal d'indiquer que l'ancien président Laurent Gbagbo l’a voulu ainsi pour, dit-il, éviter certaines erreurs du passé qui ont eu pour conséquences l’éclatement du Front populaire ivoirien (FPl) qu’il a fondé. 

« (…) nous avons eu des déboires dans le passé parce que j'ai quitté la tête du parti comme la Constitution le prévoyait, mais il n’y a pas eu de préparation pour la passation de pouvoir et ça nous a conduits à la catastrophe. », explique le journal 

Et au journal d'avancer que selon l'ex-président Laurent Gbagbo ce fait a poussé certaines personnes à avoir des ambitions. « Des gens, on leur a mis dans la tête que les oreilles pouvaient être plus grandes que la tête, alors que quand c’est le cas, tu es un monstre. », fait-il savoir en traduisant toujours les propos de l'ex-chef d'État. « Donc il faut préparer le retrait des aînés, il faut qu'ils se préparent », a tenu à préciser l’ex-chef de l’Etat. 

Poursuivant le Nouveau Réveil aux dires de l'ancien président ce fonctionnement qu'il imprime à son nouveau parti lui permet de préparer son retrait de la scène politique. « Selon lui, ce fonctionnement qu’il imprime à son nouvel instrument de combat lui permettra de préparer son retrait à la tête de ce parti si “les circonstances l’y imposent” », informe le Nouveau Réveil.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires