Sign in
Download Opera News App

 

 

Félicien Gbato : " l'inexpérience a été la clé de la défaite de la liste renaissance"


Élu nouvellement secrétaire départemental RHDP, dans la circonscription de Daleu(département de Danané) avec la liste Rassemblement, après 01 mois quelques semaines, Félicien Gbato cadre et fils du département de Danané, se prête à nos questions.


Si l’on devrait vous faire une petite biographie, comment pouvons-nous vous présenter ?

Je suis Félicien Gbato. Natif et originaire de Danané, du canton Gouroussé avec pour chef-lieu de Sous – Préfecture Daleu, précisément du village de zéregouiné. Je suis cadre de l’administration ivoirienne, anciennement chef de cabinet au ministère de l’Intégration Africaine, aujourd’hui à l’inspectorat du Ministère des affaires étrangères.

Vous sortez d’une élection des secrétaires départementaux RHDP qui a permis le choix de votre liste « le rassemblement », quelles sont vos impressions ?

Je voudrais commencer par adresser mes sincères remerciements aux militants du RHDP pour la mobilisation exemplaire à l’occasion de ses élections. Venus de toutes les contrées du département, ils ont bravé toutes sortes de difficultés pour écrire avec nous cette autre page de l’histoire de notre parti et répondre ainsi, à l’appel du Président du Directoire du RHDP, Le Ministre d’Etat Kafana et de tout le Directoire du Parti. Vous n’êtes pas sans ignorer qu’en cette saison, il est quasiment impossible de rallier des villages comme zéregouiné, zoupleu, ou encore Guizreu, Douangopleu, Dantogouiné… dans la sous-préfecture de Daleu. Et quant à la veille, une malheureuse tornade a arrosé les pistes déjà dans un piteux état, vous comprendrez la dose de détermination et d’engagement militante qu’il a fallu aux uns et aux autres pour arriver à Danané et élire les représentants locaux du parti. Cette victoire leur appartient en premier. Je voudrais ensuite remercier des personnalités du Parti, qui n’ont ménagé aucun effort pour nous apporter leur soutien. Sous réserve de leur autorisation, Je voudrais citer, le Ministre Gouverneur du District autonome des montagnes, mon très cher patron le Docteur Albert Flinde, L’honorable Diety felix, madame la secrétaire d’Etat Mahi clarisse pour ne citer que ceux là, en omettant pas tous ceux qui de près ou de loin nous ont porté en estime .Pour terminer, je voudrais féliciter tous mes camarades fraichement élus, Kpéa Bouabre, Gueu patrice, Dr Ouattara laciné, Dr Tokpa oulai pour la solidarité et la dynamique positive qui ont prévalu tout au long de la campagne. Je n’oublie pas toute notre équipe de Campagne qui jusqu’à la victoire finale a travaillé d’arrachepied. Grand merci à toutes et à tous !

Selon vous, qu’est ce qui a milité en votre faveur ?

Ces élections s’inscrivent dans le cadre du processus de restructuration du RHDP enclenché depuis quelques temps et qui a vu, de nouvelles nominations au sommet du parti, notamment au niveau du Directoire et du Secrétariat exécutif. L’élection des secrétaires départementaux participent de cette démarche qui aboutira certainement à mettre à la disposition du parti, des hommes et un système préparé à affronter toutes sorte d’épreuves. Les militants l’ont si bien compris qu’ils ont opté d’abord pour l’expérience. La liste rassemblement était composée de personnalités bien ancrées dans le jeu politique à Danané. Avec un maire en fonction, un ancien député… cette liste avait une allure très rassurante aux yeux des militants. Faut-il aussi rappeler que la liste rassemblement comportait la quasi-totalité des anciens départementaux, des personnes très en contact avec la base depuis un bon moment. Ensuite, il s’est agi d’avoir une stratégie adaptée à ce type d’élection très ciblée. Le reste a suivi.

A Danané, cette élection a connu quelques échauffourées, pouvez- vous nous décrire la situation qui a prévalu ?

A ce niveau, je voudrais saluer les membres de la liste renaissance. Tous des cadres d’un certain niveau, dont l’engagement pour le parti ne souffre d’aucune contestation. Nous sommes tous de Danané, et nous nous connaissons si bien. Personnellement, j’ai des rapports très fraternels avec chacun d’eux. Je leur en suis gré. Vous le dites si bien dans l’intitulé de votre question, il s’agit de quelques échauffourées inhérentes à toute élection. Les tensions, les pressions, les passions sont souvent à l’origine de ce genre de débordements. Souvenez-vous que c’est ici à Danané qu’au début des années 80, une élection interne à un parti, de surcroit un scrutin pour designer une responsable de femmes a conduit à la destruction totale de la pharmacie d’un acteur politique. C’est donc dire que ce n’est pas nouveau sous nos tropiques, même si ce sont des attitudes à ne pas encourager. Je pense que nous allons tous nous retrouver et colmater les quelques brèches occasionnées par ces élections. Pour Danané, nous sommes tous disposés à aller de l’avant. La page des élections est tournée. Le cap est mis sur l’implantation et l’animation des structures de base du parti dans la perspective de faire du RHDP, le 1er parti du département de Danané.

Vos adversaires pensent que votre victoire dont vous vanter le mérite a été frauduleuse, qu’en pensez-vous ?

Non ce n’est pas très juste. Mais bon, Je pense toutefois, qu’ils sont en droit de penser ainsi. C’est de bonne guerre, au sortir d’une confrontation électorale. Plus haut, je vous ai donné les raisons objectives qui ont favorisé notre victoire. Devant les enjeux de cette élection, et la pression supplémentaire due au fait, que nous étions le seul département administratif dans la grande région du Tonkpi à avoir deux listes en compétition, les passions se sont quelque peu exacerbées. Mais tout ça, c’est du passé. Tous en tant que militants, renaissance comme rassemblement, nous sommes désormais, focus sur la mise en commun de toutes nos énergies pour faire triompher le RHDP.

Avec cette nouvelle atmosphère politique au sein du RHDP local, quelles sont vos chances pour les futurs défis électoraux de 2023 ?

Nous sommes tous conscients des enjeux de 2023 pour le RHDP dans le département de Danané en particulier et dans toute la région du Tonkpi en général. Tous, nous sommes du RHDP. Et c’est d’ailleurs pour démontrer notre militantisme, que nous nous sommes présentés à ces élections. Dès lors, je ne vois aucun intérêt, pour personne de compromettre d’une quelconque façon, les chances de victoire du RHDP qui demeure justement l’objectif principal du parti. Nous allons nous retrouver et travailler régler les différents problèmes. Les chances de victoire du RHDP sont réelles et nous allons nous atteler à le démontrer.

Quel est votre mot de fin?

J'aimerai avant tout, Vous dire merci, pour l’occasion que vous nous avez offert ce jour pour communiquer avec tous. Je vous félicite, vous et tous les autres journalistes et chroniqueurs locaux pour le travail important que vous abattez et qui permet à tous de rester connecté sur l’actualité à Danané. Aux militants je voudrais réitérer mes remerciements et leur dire qu’ils peuvent compter sur nous.

Interview réalisée par Dilane Janvier

Content created and supplied by: Dilanejanvier (via Opera News )

félicien gbato rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires