Sign in
Download Opera News App

 

 

C.I/ Opinion/CAFOP 2021: un recalé peut-il avoir le niveau grâce à une seconde session ?

Le concours d'entrée dans les Centres d'Animation et de Formation Pédagogique, CAFOP, a livré ses résultats le vendredi 16 juillet 2021 avec les attentes non satisfaites, vu que le nombre d'admis est en deçà des chiffres escomptés. Sur 5 000 personnes recherchées, 3 000 personnes ont pu être déclarés admis ; ce qui sous-entend un déficit de 2 000 places à combler. Or l'on a enregistré plus de 50 000 mille candidatures à ce concours de CAFOP 2021.

Mme Mariatou Koné au lancement des épreuves du 1er tour, CAFOP 2021,


Ce qui est assez inquiétant est que, selon une révélation d'AfrikSoir, sur les 55 000 candidats au CAFOP 2021, seulement 3000 ont le niveau ; une situation qui justifierait cette deuxième session pour atteindre les chiffres escomptés. Considérant la révélation faite par AfrikSoir qui est visiblement confirmée par les résultats de ce concours, des préoccupations méritent d'être soulevées relativement au second tour en vue: est-ce un second tour qui pourrait donner le niveau à un candidat refusé ? Pourquoi n'avoir pas ouvert cette session à d'autres candidatures en plus des recalés ? Avec ce concours de 2021, l'on s'interroge sur la valeur réelle des admis aux différentes sessions de CAFOP d'avant Mariatou Koné ? Le député-maire Assalé Tiemoko ne disait-il pas que certains instituteurs ne savent pas lire et faire de phrases correctes ? Sous ces différents angles, il va s'en dire que la plaie de l'école apparait béante, et ces états généraux de l'éducation sont les bienvenus pour panser ce mal.


Mme Mariatou Koné, Ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires