Sign in
Download Opera News App

 

 

Aujourd'hui grande icône du cinéma Africain, Gohou Michel nous raconte son histoire

Marié et père de six enfants, il est né le 10 décembre 1963 à Djatégnoa, un village situé dans la périphérie de Gagnoa en Côte d'Ivoire. Acteur, réalisateur, producteur et scénariste ivoirien, aujourd'hui, de son nom à l'état civil, Gohou Doukrou Michel fait partie des icônes du cinéma d'Afrique francophone et est surnommé "Le Louis de Funès africain". Il est réellement un acteur ivoirien dont la renommée a franchi les frontières de la côte d'ivoire. Sa cote de notoriété ne fait que croître et aller de façon à couvrir les pays côtiers de l'Afrique. Cependant, lors d'une conférence organisée à Grand-Bassam, pour les entrepreneurs, ce dernier conta sa vie. Sur ce plateau, il avait déjà affirmé :" Je ne suis pas venu pour vous faire rire". Analphabète, dit-il, il se défini de personne n'ayant jamais pu poursuivre de façon cordiale ses études au primaire à cause d'un handicap qui le rendait la risée dans son établissement.

Il affirmait lors de ce moment avoir vécu une vie, et donc, mourir maintenant serait aucunement un malheur pour sa personne. Mais, dit-il la vie en elle même serait un combat terrible qu'il faudrait mener de bout en bout. Elle se présente ainsi à l'image de deux Boxeurs qui montent sur un ring pour un éventuel combat, où tous les coups seraient permis jusqu'à la victoire d'un seul. Mais, faisant une équivalence avec la vie active," c'est au moment où tu te sentirais ébranlé par l'adversaire qu'il faudrait se relever, car c'est là que commence la vie." avait-il déclaré.

Il dit être né d'un père et d'une mère planteurs et pauvres du vrai sens du terme, car, pour se nourrir ne se reste qu'une seule fois dans la journée était un véritable problème. Dès ses sept ans, il commence les cours. Cependant, au CE2, il senti une chaleur qui préfaçait la torsion de ses os, et qui commençait a lui donner une forme qu'il ne désirerait aucunement pas. Mais, il continuait les cours. Après que la maladie soit descendue dans ses pieds au CM1, il n'arrivait plus à aller à l'école. Il marchait cependant difficilement avec une canne et sa main droite comme soutien de son pieds droit qu'il soulevait à chaque instant. Ainsi, de sa maison à son école, il pouvait trébucher plus de dix fois. Arrivé à l'école en retard, son maître le battait copieusement et le punissait. La risée de tous, il était. On le traitait de génie, de sorcier (...). Tous riait de sa situation. Mais, comme pouvait affirmer Nelson Mandela dit-il :"la plus grande gloire d'un homme n’est guère de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute". Ainsi, il avait cette force de se relever et continuer le combat malgré les moqueries de ses amis. Au CM2, plus possible de marché pour cette icône africaine. Donc, pour lui, l'école était terminée. Sa situation, de jour en jour ne faisait que s'empirer. Avec aucun soin de taille, il souffrait terriblement. Alors, par la grâce de Dieu, un oncle provenant du Burkina Faso décida de l'emmener avec lui pour des soins éventuels.

De ce qui précède, son but était de réussir obligatoirement. D'où, priait Dieu de le guérir le plus tôt possible pour prouver à tous qu'il serait quelqu'un de grand demain. Ainsi, après trois ans de traitement, ce dernier reçoit l'usage de ses membres. Sa guérison bien définitive est séquellaire. Il revient à Gagnoa et commence ses activités. Vente dans une boutique, vente du café à la gare routière de Gagnoa pendant un an, vente d'eau, pompiste, métier d'électronique, étaient des métiers qui le de finissaient de façon partiel car en parallèle, il faisait le théâtre. De ce fait, il décide de venir à Abidjan pour continuer sa passion. En somme, après économie, il obtient 5000, arrivé sur Abidjan, il intègre des groupes théâtraux. Des années plus tard, il est ce gohou que nous connaissons aujourd'hui.

Source: https://www.youtube.com/watch?v=teVxOzSVHsY

[email protected]

Abonnez-vous pour plus d'infos !!!

Content created and supplied by: DjatchiDahiEmmanuel (via Opera News )

africain côte d'ivoire gohou doukrou michel gohou michel nous

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires