Sign in
Download Opera News App

 

 

Alioune Tine : ''le coup de force au Mali est la conséquence du laxisme et des 3e mandats''

L'expert sénégalais en droit de l'homme, Alioune Tine, s'est exprimé sur les derniers événements survenus au Mali. Pour lui, c'est la résultante de certains facteurs antidémocratique que l'on a laissé prospérer dans la sous-région.

En effet, le fondateur de Think Tank ''Afrikajom center'', Alioune Tine, ex représentant d'Amnesty International en Afrique s'est prononcé ce Mardi, sur la chaîne d'information France 24. Sur les derniers événements survenus récemment au Mali, l'expert en droit de l'homme n'est pas passé par quatre chemins pour indexer la France, la CEDEAO et autres organisations internationales.

Alioune Tine explique que le coup de force de la junte militaire au Mali est la conséquence des errements de la politique française d'une part et de la CEDEAO d'autre part. Il note que récemment, le régime militaire au Tchad a été reconnu par toutes les instances internationales en contradiction avec les textes de l'Union Africaine et des principes de la France sur la démocratie.

Il cite également, la vague des 3e mandats dans la sous-région en dépit des textes formels de la CEDEAO. Alioune Tine pense donc que toutes ces violations des textes des organisations qui devraient donner l'exemple, ont permis à la junte militaire d'agir sans craintes. Ce laisser-aller de la France et de la CEDEAO face à la violation des constitutions dans certains États, aura donc inspiré le colonel Assimi Goïta et ses amis putschistes.

Selon l'expert en droit de l'homme, il faudrait que la France revienne sur ses principes démocratiques et que la CEDEAO respecte aussi ses textes. Seul gage de la stabilité dans la sous-région ouest-africaine. Sinon, l'avenir n'augurera rien de bon. Espérons que cet appel d'Alioune Tine sera attendu.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

alioune tine cedeao mali tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires