Sign in
Download Opera News App

 

 

Insalubrité : Yopougon ploie sous le poids des ordures

Le nouveau visage des rues de Yopougon (Photos T. Sinzé)

Depuis combien de temps les entreprises en charge du ramassage des ordures dans les rues de Yopougon ne sont pas passés prendre leurs colis encombrants et malodorants ?

Pour sûr, la commune du maire Gilbert Kafana Koné ressemble à maints endroits à une immense décharge publique de laquelle s’échappent des odeurs nauséeuses et où vrillent des nuées de grosses mouches noires. Malgré cette proximité dangereuse, le petit commerce de nourriture de rue bat toujours son plein !

Par ses temps de crise sanitaire du Covid 19, si la situation persiste, il est fort à crainte d’autres crises sanitaires plus virulentes et plus meurtrières liées à l’insalubrité. La saison des pluies qui fait timidement son retour n'est pas fait pour arranger les choses !

Compilation de photos prises à travers les différents quartiers de Yopougon

Tous les quartiers de cette commune tentaculaire ont leur lot d’immondices. Sideci, Toits rouges, Niangon, Maroc, etc. les ordures sont partout et dans une indifférence incompréhensible des autorités publiques. On sait que les communes d’Abidjan ont été dessaisies de la charge du ramassage des ordures au profit du District  autonome. C’est donc cette entité à la fois décentralisée et déconcentrée qui a la charge de la propriété des communes de la ville d’Abidjan.

Monsieur le Gouverneur, Beugré Mambé, que se passe-t-il ?

Que se passe-t-il pour que les ordures qui avaient déserté les rues de Yopougon fassent cette brutale réapparition, au grand déplaisir des habitants de la cité de la joie. En attendant d’avoir les explications du Gouverneur Robert Beugré Mambé et de son équipe du District autonome d’Abidjan, nous vous proposons en images, une promenade dans les rue de la commune la plus peuplée et sans doute la plus vaste de Côte d’Ivoire.

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

Yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires