Sign in
Download Opera News App

 

 

Koumassi-Divo : un immeuble R+3 présentant un risque d'effondrement bientôt démoli par les autorités

Le ministère de la construction, du logement et de l'urbanisme est véritablement engagé dans la lutte contre les constructions anarchiques et les constructions présentant d'importants risques d'effondrement.

C'est dans cet élan que les hommes du ministre Bruno Nabagné Koné ont annoncé, via les réseaux sociaux du ministère, la démolition prochaine d'un immeuble de type R+3 situé dans le quartier Divo à Koumassi. L'immeuble en question présente un risque énorme d'effondrement mettant ainsi en danger la vie des riverains.

Le communiqué du ministère :

" Dans le cadre de sa mission de contrôle des constructions, l’antenne de Koumassi a identifié un bâtiment de type R+3 présentant un risque d’affaissement.

Cet immeuble dont le rez-de-chaussée est affaissé à 80%, est situé en face du centre de santé urbain à base communautaire, dans une zone où les sols sont particulièrement meubles et instables.

Ainsi, avant de procéder à la démolition de ce bâtiment qui menace ruine, et qui, par ailleurs, a été érigé sans permis de construire, une équipe composée de l’antenne de Koumassi, de l’office national de la protection civile (ONPC), de la mairie de Koumassi et de police, détachée au Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme a effectué une visite des lieux le jeudi 02 décembre 2021.

L’objectif était de faire le constat d’usage avant la démolition, de délivrer les avis d’évacuation des personnes installées aux alentours du bâtiment et d’émettre des mises en demeure de déguerpissement, afin de faciliter la démolition de l’ouvrage les jours à venir.

Le Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme invite les personnes installées aux alentours de l’immeuble à quitter les lieux pour leur propre sécurité."

Les populations installées dans la zone sont donc invitées à mettre en action la décision du ministère en quittant rapidement les lieux vu la menace imminente. Nos remerciements vont à l'endroit des équipes du ministre Bruno Koné pour leur vigilance accrue sur le terrain.

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires