Sign in
Download Opera News App

 

 

Mariatou Koné à l'éducation nationale : est-ce l'heure de la rupture ?

Le dernier rapport PASEC 2021 a classé le système éducatif ivoirien à l'avant dernière place des pays francophones. Ce classement déshonorant pour un pays qui consacre le gros de son budget a l'éducation nationale qui malheureusement depuis plus d'une décennie continue de s'enfoncer, a nécessité un cha'gement de la détentrice de ce portefeuille ministériel. Et celà fait bientôt trois mois que la professeure Mariatou Koné a remplacé Kandia Camara. Depuis l'arrivée de dame Mariatou Koné l'on constate un changement de discours qui tranche avec sa prédécesseure. Est-ce là les signes d'une rupture? Pourtant toutes deux sont issues du même bord politique, le RHDP.

En effet après avoir accusé le cabinet précédent d'être à la base des kits scolaires non distribués équitablement, le weekend dernier lors du lancement du concours d'entrée au CAFOP, la nouvelle ministre n'a pas manqué de fustiger le parrainage des candidats. Elle s'élevait ainsi contre les propos d'un député de son bord politique lui enjoignant d'accorder des places à des militants de leur parti.

La ministre qui n'est pas allé du dos de la cuillère a fait savoir aux candidats que cette année les candidats au concours d'entrée au CAFOP ne devraient pas compter sur des parrains et que la chance était égale pour tous. Ce discours marque sans doute une volonté de la ministre de rompre avec les mauvaises pratiques du passé, qui consistaient à octroyer les places aux différents concours à certains, pour leur zèle militantique.

Content created and supplied by: Olivierakaffou (via Opera News )

Mariatou Koné

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires