Sign in
Download Opera News App

 

 

Les choses se compliquent en Lybie, la tenue des élections de sortie de crise incertaine

Les prochaines élections en Libye prévues pour se tenir le 24 décembre prochain et qui doit sortir le pays de la crise.


L'oganisation des élections prévues le 24 décembre prochain en Lybie, semble de plus en plus incertaine.

Malgré les efforts de l'ONU de tenter de mettre en place un cadre juridique, elle est confrontée à de nombreuses difficultés à savoir les désaccords persistent entre parlementaires au sujet des critères de candidature.


Le candidat doit-il ou non être militaire ? Peut-il ou non être binational ? Peut-il être poursuivi par la CPI à l'instar par exemple de Saif al-Islam ?



La stratégie des islamistes qui cherchent à exclure tant Khalifa Haftar et Saïf al-Islam de la vie politique en Libye veulent à tout prix imposer leur critère. Or, leurs détracteurs estiment que tout citoyen libyen devrait avoir le droit de se porter candidat.


Le comité politique mis en place par l'ONU pour contourner les institutions qui font blocages et pour évoluer dans le processus politique, est lui aussi enclin à de nombreuses divisions. Au vu de tous ces facteurs, l'organisation d'élection generale d'ici la fin de l'année semble de plus en plus inenvisageable.


L'actuel envoyé spécial de l'ONU en Libye, Jan Kobis, est actuellement hors de la Libye et est très peu enthousiaste, contrairement à prédécesseurs, dans la gestion de la complexe crise libyenne.


L'espoir de sortie de crise au terme de cette échéance électorale, semble de plus en plus s'eloigner, tant sa tenue prévu pour le 24 decembre est plus que jamais incertaine.


Le 11 Août, la Mission des Nations Unis dans le pays prévoit une nouvelle réunion du Forum libyen de dialogue politique. Lors de cette réunion, 4 propositions de loi électorale devrait être examinées.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

Libye Lybie ONU

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires