Sign in
Download Opera News App

 

 

"On a pris 1 million sur le Général Guéi" : Ivoir'Hebdo dévoile le récit d'un témoin de l'assassinat

Dans la deuxième partie de son enquête sur l'assassinat du Général Robert Guéi, le 19 septembre 2021, le journal d'investigation Ivoir'Hebdo a dévoilé, cette semaine, le récit fait par un témoin, un ancien adjudant de la Garde républicaine.

C'est le témoignage de l'adjudant KK, dont le nom complet a été dévoilé par le journal, qui a expliqué que ses aveux ont été faits de façon publique, lors du procès des accusés dans l'affaire de l'assassinat du Général Robert et des membres de sa famille, il y a 19 ans, à Abidjan.

L’ex-chef de la Transition militaire du Conseil national de salut public (CNSP) qui avait renversé le pouvoir du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI d'Henri Konan Bédié) avait trouvé refuge dans l'enceinte de la cathédrale Saint Paul du Plateau où il a été débusqué par des soldats.

« On a pris sur lui la somme d’un million de francs CFA », a témoigné le caporal devant le tribunal, lors du procès qui a eu lieu en janvier 2016, selon le journal.

Celui-ci était l'un des gardes du corps de Bruno Dogbo Blé, qui était au moment des faits colonel et chef de corps de la Garde républicaine.

Il a témoigné, toujours selon Ivoir'Hebdo, devant le juge Tahirou Dembélé, avoir été parmi le commando qui a été missionné à la cathédrale au soulèvement militaire qui devrait, plus tard, aboutir sur la rébellion des Forces nouvelles de Guillaume Soro.

Rappelons que le sous-officier a fait de graves confidences, dans le journal, indiquant à quel officier le Général Robert Guéi avait été remis et dans quel état il avait trouvé son aide de camp à sa résidence.

En 2016, le procès de l'assassinat du Général Robert Guéi avait été organisé, sans grande médiatisation. Ila abouti à la condamnation à perpétuité de trois soldats dont le Général Dogbo Blé et le commandant Anselme Séka Yapo dit Séka Séka.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

général robert guéi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires