Sign in
Download Opera News App

 

 

Hayek Hassan est déçu des candidats aux législatives, la raison

La campagne électorale pour les législatives du 6 mars 2021 bat actuellement son plein en Côte d'Ivoire. Les candidats prennent d'assaut les régions du pays pour tenter de convaincre les électeurs de leur accorder leur suffrage. Cependant, Hayek Hassan, bien connu dans le domaine de l'humanitaire, est très déçu par le comportement de certains politiciens.

En Côte d'Ivoire, les prochaines élections législatives se tiendront le samedi 6 mars 2021. Il y a quelques jours, la Commission électorale indépendante (CEI) a ouvert la campagne électorale.


"Le 6 mars 2021, les électeurs résidant sur le territoire national sont invités à désigner les représentants du peuple de Côte d’Ivoire à l’Assemblée Nationale, par la voie des urnes. À cet effet, au terme de la phase du contentieux porté devant le Conseil constitutionnel, la Commission électorale indépendante (CEI) a publié, le 22 février 2021, la liste définitive des candidats retenus pour concourir. Conformément au décret fixant la durée de la campagne électorale pour l’élection des députés à l’Assemblée Nationale, la campagne électorale s’ouvre ce vendredi 26 février 2021 à 00 heure et prend fin le jeudi 04 mars 2021 à minuit", avait déclaré Ibrahime Coulibaly Kuibiert.


Dans ce contexte de campagne électorale, Hayek Hassan, surnommé le "vagabond de la charité", s'est montré très déçu de certains candidats aux législatives. "Voiture que je vois depuis matin dans campagne de tous les partis politiques réunis là walay ça peut construire des centaines d'hôpitaux ! Quel dommage !", a déploré le président de Bénévoles de premiers secours (BPS), une organisation oeuvrant dans l'humanitaire.


Le constat de Hayek Hassan a été salué par des internautes qui ont également critiqué l'attitude de ces politiciens. C'est un message fort qui vient d'être envoyé aux populations devant élire les députés. On se rappelle que Nathalie Yamb avait déjà pris sur elle de faire comprendre aux électeurs le rôle d'un député.


Dès le 1er février 2021, Nathalie Yamb est montée au créneau comme pour mettre en garde contre les vendeurs d'illusion lors des ces enjeux électoraux pour la conquête de sièges à l'Assemblée nationale. "Le rôle d’un député n’est pas de jouer à l’assistante sociale dans sa circonscription. Il ne construit pas de routes, d’écoles, de maternités ou d’hôpitaux. Un député vote et propose des lois, évalue les politiques publiques, contrôle l’action du gouvernement et rend compte au peuple", a clarifié la conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly, le fondateur de LIDER (Liberté et démocratie pour la République), un parti politique de l'opposition.

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

CEI Commission électorale indépendante Côte d'Ivoire Hayek Hassan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires