Sign in
Download Opera News App

 

 

Acquittement de Gbagbo : pourtant une victoire de Ouattara

Laurent Gbagbo est définitivement acquitté. Les juges de la chambre d’appel de la CPI ont suivi ceux de la chambre de première instance qui avaient déjà déclaré l’année dernière Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé non-coupables des crimes qui leur étaient reprochés. C’est une victoire juridique pour Laurent Gbagbo qui se voit définitivement lavé de toutes les ignominies qui lui ont été attribuées. Pour autant, il n’est pas le seul vainqueur de cette roublardise politico-judiciaire.

L’autre vainqueur, c’est le président Alassane Ouattara. Le pari secret du Chef de l’Etat ivoirien selon une analyse d’un diplomate africain en poste à Abidjan, était d’imposer une stabilité politique et sociale en Côte d’Ivoire durant son mandat. Cela, pour réaliser ses projets de développement. Pour cela, il fallait éloigner du pays, celui qu’il considérait comme pouvant gêner la réalisation de son pari. A l’époque, Alassane Ouattara qui était en alliance avec Henri Konan Bédié du PDCI, ne pouvait pas prendre une telle décision sans avoir l’aval de ce dernier, voire aussi de Guillaume Soro qui était en parfaite symbiose avec le président ivoirien fraîchement élu.

En envoyant Laurent Gbagbo à la Haye, Alassane Ouattara s’est donc offert 10 ans de paix sociale pour construire ses routes, ponts et échangeurs. Selon un cadre du RHDP, la libération de Laurent Gbagbo était attendue pour le premier mandat d’Amadou Gon. A l’en croire, le défunt Premier Ministre devait accueillir Gbagbo pour montrer au monde qu’il est un rassembleur. « La libération de Gbagbo était attendue pour le premier mandat d’Amadou Gon qui allait faire ses premiers pas de président de la République en tant qu’un rassembleur », a-t-il révélé. Son décès selon le RHDP, a obligé Alassane Ouattara à se représenter en violant selon l’opposition la Constitution ivoirienne. 

C’est à lui maintenant d’accueillir Gbagbo comme un rassembleur. Puisque selon les observateurs, le ventre mou de la gouvernance Ouattara, c’est la réconciliation nationale.

Médine

Content created and supplied by: Médine (via Opera News )

alassane ouattara charles blé cpi laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires