Sign in
Download Opera News App

 

 

Ce serait "la fin du monde" si jamais la Russie lâche ce missile, le R-36. Découvrez le !

En terme de puissance aussi bien qu'au plan économique qu'au plan militaire, la Russie montre un certain intérêt à afficher, à démontrer ses capacités. Elle ne mesure pas les moyens pour montrer au monde sa puissance et sa domination. Et cela passe par la possession d'armes nucléaires capable de destructions catastrophiques.

Avec l'amélioration des missiles qu'elle possède, la Russie conforte sa place au plan militaire à un tel point qu'elle pourrait décider de mettre fin à l'existence d'une ou plusieurs nations par l'utilisation de ses armes, dont les plus dangereuses sont " SATAN 2 " et le " R-36 ".

Le RS-28 PC-28 ou encore Satan 2 n'est rien d'autre que l'amélioration de l'ancien missile Satan. Il dispose d'une capacité de destruction considérable.

Pour ne pas réexpliquer ce qui a déjà été cité sur la toile nous ne rentrerons pas dans les détails mais il porte à tous de savoir que ce missile est à même de détruire un vaste territoire.


• LE R-36



211 tonnes, 34,3 mètres de haut, charge nucléaire, 3,05 mètres de diamètre. Deux étages dont le premier mesure 16.9 mètres une masse à vide de 6.4 tonnes et de 150 tonnes avec ses ergols. Le R-36 est aujourd'hui considéré comme l'arme la plus puissante au monde . Avec une portée comprise entre 11 200 et 16 000 km c missile balistique intercontinental est capable d'emporter 10 têtes nucléaires de 0,8 méga tonne ou une tête unique de 20 mégatonnes, le R-36 a été conçu pour détruire les sites de missiles américains protégés. Il s'agit du plus grand missile jamais développé.

Avec une telle Armada la Russie est garanti de ne pas être gênée par certains états même si son principal concurrent, les États-Unis est de loin muet dans cette course aux armements complètement délirante.


Source [ wikipédia ]

By MiralemJunior667 abonnez vous.

Content created and supplied by: MiralemJunior667 (via Opera News )

russie

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires