Sign in
Download Opera News App

 

 

Eric Kahé, ex-ministre de Laurent Gbagbo, propose un dialogue en présence de l’ONU

La crise ivoirienne est encore loin de retomber même si le Conseil Constitutionnel a validé la réélection d’Alassane Ouattara. Chaque acteur politique  tente d’apporter  ses solutions pour une issue heureuse de crise qui malheureusement a fait  déjà de nombreux morts et dégâts matériels suite à des manifestations de rue réprimées par les Forces de l’ordre . Même si le Chef de l’Etat Alassane Ouattara  tente de renouer le dialogue avec ses opposants, il  faut tout de même dire que  la situation socio-politique demeure encore volatile.  Dans une récente  déclaration dont nous avons reçu copie  M. Eric Kahé président du parti politique  Alliance Ivoirienne pour la République et Démocratie (AIRD)  et ex-Ministre sous  l’ancien régime de Laurent Gbagbo a fait des propositions de sortie de crise. Pour Eric Kahé qui vit en France depuis la crise postélectorale de 2010 -2011, la seule alternative pour mettre un terme à la crise ivoirienne c’est le dialogue.

 Mais ce dialogue  mentionne-t-il devra se faire en présence  d’un facilitateur, notamment l’organisation internationale suprême, l’ONU (Organisation des Nations Unies) ,  comme ce fut le cas dans la crise ivoirienne de 2010-2011 . Selon lui l’ONU  est digne de confiance elle pourra mieux conduire le dialogue entre la classe politique ivoirienne.   

 « Il n’y aura pas d’issue à cette crise par la force mais par le dialogue sous les  auspices  d’un facilitateur tel que de l’ONU, certificatrice des élections de 2010  ayant porté  M. Alassane Ouattara au pouvoir, et donc digne de sa confiance. » indique le Président de l’AIRD dans sa déclaration. Avant d’appeler à la vigilance et à la solidarité  ses militants et tous les démocrates ivoiriens.


Zatté Albert

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

alassane ouattara eric kahé laurent gbagbo onu

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires