Sign in
Download Opera News App

 

 

Un autre mouvement de soutien d’enseignants à Ouattara suscite de vives réactions

 


  Après UE-RHDP (union des enseignants Rhdp) un autre mouvement des enseignants épousant les idéaux du président Alassane Ouattara et du Rhdp a vu également le jour en septembre 2019. il s’agit GEM ADO Groupement des enseignants mobilisés pour Alassane Dramane Ouattara. Et depuis lors, les responsables sillonnent le pays pour l’installation des coordinations régionales. Apparemment certains enseignants ne sont pas d’avis avec la création de mouvement de soutien de leur collègue à un politicien. Dans le groupe des instituteurs dénommé "sursaut des enseignants", ils l’ont denoncé.

« Même à l'hémicycle où les députés sont élus sous la bannière du parti, lorsqu'il s'agit de la question des émoluments des députés, donc revendications corporatistes, ils taisent leur appartenance politique et privilégient leur bien être social. C'est chez les enseignants on voit ce genre de posture. Pour votre gouverne il n'y a que votre rémunération qui pourra vous sortir de la précarité. Aucune personnalité, aucune dignité, rien que des instruments politiques », se dresse un enseignant à travers ce groupe. Un autre soutien que la liberté d'opinion est un droit accordé à tous les fonctionnaires dans le statut général de la fonction publique, donc il ne voit pas d’inconvénients à cela. « La liberté d'opinion est un droit accordé à tous les fonctionnaires dans le statut général de la fonction publique. Par conséquent, ces enseignants en tant que fonctionnaire et citoyen ont la possibilité de soutenir un parti politique de leur choix. Excusez moi mais car je me réfère aux droits du fonctionnaire, c'est tout.

« La liberté d'expression et d'opinion, est écrite en gras dans le statut de la fonction publique.

Donc ces enseignants sont libres de leurs engagements politiques, religieux et autres.

Donc ça ne doit pas être un problème », renchérit un autre.

 

Content created and supplied by: narco (via Opera News )

alassane dramane ouattara gem ado rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires