Sign in
Download Opera News App

 

 

Adama Bictogo : « nous devons tous les deux demeurer l’exemple de la complicité »

Le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bictogo, accompagné d’une forte délégation composée du bureau et de la Conférence des Présidents de l’Assemblée nationale a été accueilli ce mercredi 28 septembre 2022, dans la capitale politique, Yamoussoukro, ville siège du sénat de Côte d’Ivoire. Ce, pour une séance de travail avec la Chambre haute du Parlement ivoirien conduite par Jeannot Ahoussou-Kouadio. Qui avait lui aussi à ses côtés, le bureau et la Conférence des Présidents.

Après l’accueil et l’entretien entre les deux hommes forts du Parlement ivoirien au siège du Sénat, un tour caveau des Boigny, pour confier la journée de travail au père fondateur de la Côte d’Ivoire, ce fut l’accueil l’hôte du jour à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Lieu qui a servi de cadre de travail entre les deux Chambres. A la suite du discours de bienvenu du Président du Sénat Jeannot Ahoussou-Kouadio, c’est un PAN heureux et fier de la démarche entamée par son aîné qui lui a traduit sa gratitude ainsi que celle de l’ensemble des députés de Côte d’Ivoire. Ainsi, soulignant le caractère historique de cette rencontre dont il dit « restera gravée », Adama Bictogo, d’indiquer « Monsieur le président du Sénat, cette rencontre aujourd’hui restera gravée dans les mémoires de nos institutions.

Mais c’est le début d’une relation que nous voulons forte, mais intelligente. La rencontre d’aujourd’hui doit permettre de mettre en place les fondements d’une relation non seulement intelligente mais efficiente. Et cette relation efficience qui doit produire des résultats pour le bonheur de nos populations, qui doit avoir pour socle la fraternité, mais je dirais une complicité intelligente entre les députés et les sénateurs… », a-t-il appelé de tous ses vœux exhortant les uns les autres à faire en sorte que « les produits des débats leur permettent plus que jamais d’apparaitre comme un seul corps ; un seul corps pour le bonheur des ivoiriens. »

« Nous ne sommes pas dans une compétition mais nous sommes dans complémentarité. Je voudrais sur ce point appeler tous nos collaborateurs aussi bien les députés que les sénateurs pour qu’ensemble nous comprenions que quel que soit l’espace dans lequel nous évoluons, ils doivent toujours apparaitre comme étant un seul corps. C’est pour cela que Monsieur le président du Sénat tout en étant les chefs mais nous devons aussi être le moteur de cette complicité.

Donc notre complicité doit prendre sa source dans la complicité des députés et des sénateurs, mais nous devons tous les deux demeurer l’exemple de la complicité parce que notre relation intelligente doit permettre à l’exécutif de faire valoir le programme pour lequel, l’exécutif, le président de la République a été élu ; programme qui devrait répondre aux aspirations du peuple de Côte d’Ivoire. » Saluant l’homme de dialogue, humble, de consensus qu’est le Président du Sénat, Adama Bictogo a clos son propos par ce vœu cher « Je souhaite que cette journée soit le début d’une collaboration étroite, forte pour le bonheur de nos populations… »

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

bictogo complicité demeurer l’exemple

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires